Ce spectacle n’est plus disponible

Restez informés sur les prochaines dates

Présentation

Un couple clôture son amour en deux monologues qui vont au bout de leur pensée, deux longues phrases qui ne sauraient s'interrompre...
Manière de solder les vieux comptes et marquer dans une langue poussée à bloc le territoire des corps.

Danse mentale, Clôture de l'amour, joué par ailleurs de Moscou à Tokyo, à New York, en Allemagne, en Italie ou à Zagreb, a illuminé le Festival d'Avignon 2011, et reçu entre autres le Grand Prix de littérature dramatique. Ils y croyaient, ils y ont cru. L'amour fou, absolu, définitif. 
Mais c'est fini. Stan et Audrey se font face, se tiennent droits, en finissent. Clôture de l'amour, chant de la séparation, étend un dialogue de rupture.

Deux artistes, dans une salle de répétitions aux néons crus, lancent et reçoivent les mots comme des projectiles. La diagonale est celle du fou, aux échecs. L'échec est flagrant, le champ de ruines infini. Corps en tension, sans merci ni négociation, Stan et Audrey rompent. Seul un choeur d'enfants suspend le procès. Un choeur vient chanter Happe de Bashung et disparaît.
La parole change de camp, le poison se distille, chacun marque son territoire de la fin dans cette chambre des tortures.
La partition, en deux temps, fait se débattre les êtres à l'intérieur d'eux-mêmes, et se répercuter les mots sur la peau. Tous impacts visibles, comme les chutes et les relèvements. Les reports et les annulations ne sont pas autorisés pour ce spectacle.

Photos & Vidéos

Distribution CLOTURE DE L'AMOUR (T2G)

CLOTURE DE L'AMOUR (T2G) - Avis des spectateurs (0)

Aucun avis rédigé.
Rédiger Un Avis

CLOTURE DE L'AMOUR (T2G) - Avis presse

Les deux comédiens donnent une intensité saignante à la séparation. Sans pathos, juste secoués d'une énergie, d'une dureté terribles : faire souffrir l'autre pour moins souffrir soi… Audrey Bonnet et Stanislas Nordey sont tout simplement magnifiques, bouleversant le public alors que leur jeu semble à l'opposé même de l'émotion, paradoxaux, surprenants, immenses comédiens dans l'âme, le corps, et le sang.

TELERAMA

Le directeur du T2G retrouve la formidable ironie d'une écriture puissante et belle. Il dirige deux interprètes sublimes dans un face à face éprouvant et singulier Clôture de l'amour. (...) Deux interprètes immenses face à face dans une partition qui reprend un thème connu (la rupture) mais dont Pascal Rambert a fait un texte très original et puissant auquel deux heures durant on est suspendu (parfois l'on rit) comme à l'écoute d'une oeuvre musicale envoûtante.

LE FIGARO

La surprise est pour le moins réjouissante : tout en montrant la plus sèches des ruptures – un homme quitte une femme qui l’aime toujours – Clôture de l’amour est, malgré son titre et son sujet, un délicat hymne aux amoureux. Après son grand succès cet été au festival d’Avignon, la pièce reprend dans le théâtre que dirige son auteur, Pascal Rambert, à Gennevilliers. Et c’est très beau, en effet, ce couple qui se fait la guerre en s’envoyant à la figure deux bombes en forme de longs monologues.

LE MONDE

Qu'ils sont beaux et douloureux les amants brisés. Depuis dimanche soir, Avignon s'est inventé un couple de légende : Stan et Audrey. (...) La Clôture de l'amour est un spectacle miraculeux. (...) Stanislas Nordey donne à son personnage la rage d'un guerrier antique, mâtinée de l'ironie d'un jeune homme d'aujourd'hui. C'est très fort. Audrey Bonnet est bouleversante de sincérité et d'orgueil blessé - la façon dont elle reprend le dessus après « l'assaut » mortel de son futur ex-compagnon est impressionnante.

LES ECHOS

Stanislas Nordey, avec sa singulière dynamique de jeu, et Audrey Bonnet, à la force époustouflante, sont, comme leur partition, inoubliables.

LE JOURNAL DU DIMANCHE

Avec Clôture de l’amour, Pascal Rambert gratifie le Festival d’une création d’envergure destinée à faire date (1). Il s’agit de l’homme et de la femme dressés face à face pour une grande scène de rupture. Ce sont deux monologues alternatifs, comme à la naissance de la tragédie, quand le dialogue n’avait pas encore été inventé.

L'HUMANITE

Signée Pascal Rambert, une partition déchirante sur le thème de la séparation, portée par deux acteurs bouleversants, Audrey Bonnet et Stanislas Nordey.

LA CROIX

map-head

T2G - THÉÂTRE DE GENNEVILLIERS

41 AVENUE DES GRESILLONS
92230 Gennevilliers

Voir la salle
À 15 minutes de Place de Clichy. -Métro : Ligne 13 - Gabriel-Péri -Navettes gratuites retour vers Paris
  • ASSURANCE REMBOURSEMENT

  • PLACES SUR PLAN

  • SERVICE CLIENT

  • PAIEMENT SÉCURISÉ

Newsletter

Ne manquez aucun bon plan ! Avec notre newsletter hebdomadaire

Les informations recueillies ci-dessus sont destinées à Ticketac afin de vous adresser notre newsletter. Vous pouvez à tout moment modifier vos préférences et vous opposer à recevoir des offres par courrier électronique en utilisant le lien de désabonnement figurant dans chaque message provenant de notre société, demander à accéder, à faire rectifier ou à faire supprimer, les informations vous concernant traitées par notre société. Pour exercer vos droits auprès de notre société, écrivez à dpo@ticketac.com. Pour en savoir plus sur vos droits, consultez notre Politique de Confidentialité.

Chargement ...