CITE DE L’ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE

| BILLET COLLECTIONS PERMANENTES ET EXPO HOMMAGE A NOTRE-DAME DE PARIS

Présentation

Héritière du Musée des Monuments français La Cité de l'Architecture et du Patrimoine vous présente 1000 ans de patrimoine dans le Palais de Chaillot au Trocadéro

La Cité est l’un des plus grands centres d’architecture au monde : 1000 ans de patrimoine à découvrir en 3D, une vraie visite immersive dans les plus belles constructions françaises du Moyen Âge à nos jours, en 1h30 ! 

Les moulages exposés à la Cité, soigneusement conçus depuis le XIXème siècle, présentent les plus beaux monuments de France, depuis la période du Moyen Âge. En plus des moulages, des chapelles, reconstituées en grandeur nature, accueillent les plus belles peintures murales des églises françaises. Toutes les grandes constructions modernes et contemporaines y ont également leur maquette.

La Cité, installée dans le Palais de Chaillot, sur le parvis du Trocadéro, offre également un point de vue imprenable sur la tour Eiffel. Elle abrite un musée, une bibliothèque, un auditorium, une école pour architectes, une librairie spécialisée et un restaurant. 22 000m², où il fait bon flâner, découvrir, regarder, apprendre, construire, s’amuser…

Dans les collections permanentes, la Cité présente également l’exposition « Hommage à Notre-Dame de Paris » et invite les visiteurs à se plonger dans l’histoire pluriséculaire de ce patrimoine français et universel. 

Point d’orgue de la visite :  les 16 statues récemment restaurées, provenant de la flèche et retirées cinq jours avant l’incendie ; ainsi que le coq, gardien de trois reliques, qui a miraculeusement survécu à sa chute. Ces œuvres sont des pièces habituellement inaccessibles car dressées à environ 80 mètres de haut !

Expositions temporaires 
Hommage à Notre-Dame de Paris. La flèche de la cathédrale et ses sculptures.
Au cœur des collections permanentes, la Cité rend hommage à Notre-Dame de Paris, à travers une exposition-dossier présentant l'histoire de ce monument et le projet de sa restauration.
Cette exposition-dossier évoque l’histoire pluriséculaire de ce monument majeur de l’histoire de l’architecture. Les moulages de sculpture monumentale et les maquettes retracent la vie de la cathédrale depuis sa construction au XIIe siècle jusqu’au début du XIXe siècle.

Un focus dédié à la flèche de Notre-Dame, conçue et réalisée par l’architecte-restaurateur Eugène Viollet-le-Duc et le sculpteur Adolphe Geoffroy-Dechaume, permet d’entrer dans les coulisses de cette construction exceptionnelle.

Exceptionnellement, la Cité accueille dans cette exposition des oeuvres originales de la flèche de Notre-Dame de Paris dont le coq de la flèche retrouvé le lendemain de l'incendie dans les décombres de la Cathédrale.

Cette exposition se fera aussi l’écho du chantier de restauration de la cathédrale en offrant au visiteur un suivi régulier du déroulé des opérations.

La flèche et ses sculptures
Depuis le 16 septembre 2020, et au fil de leur restauration, cet accrochage s'est enrichit régulièrement de nouvelles statues originales provenant de la flèche. Les seize statues ont désormais rejoint les galeries de la Cité, celles de : saint Barthélémy, saint Jude, saint Simon, saint Pierre, saint Philippe, saint Jacques Le Mineur, saint Paul, saint Jean, saint Jacques Le Majeur, saint André, saint Matthieu et saint Luc l'Évangéliste.

Les statues de l’aigle de saint Jean l’Évangéliste, de l’ange de saint Matthieu, du lion de saint Marc et de saint Thomas sous les traits d’Eugène Viollet-le-Duc viennent d'être restaurées et sont également exposées au sein de la galerie des moulages.

Absentes en 1844 du projet de restauration initial, les sculptures des douze apôtres et des quatre évangélistes sont ajoutées par Eugène Viollet-Le-Duc en 1857. Ces statues qui n'existaient pas sur la flèche du XIIIème siècle, sont d'une complète création, elles permettent d'apprécier la virtuosité du sculpteur Adolphe Victor Geoffroy-Dechaume et le savoir faire de l'entreprise de plomberie Monduit. Réalisées en cuivre, matériaux choisi pour sa légèreté et sa résistance aux intempéries, les sculptures sont dotées d'une armature métallique, comme un squelette, qui permet d'assurer stabilité et solidité. Les feuilles de cuivre sont installées sur cette armature : les statues sont donc creuses. Geoffroy-Dechaume conçoit, pour les apôtres, trois modèles de corps-types, qu'il personnalise ensuite au niveau des bras, des têtes et des attributs.

A une date indéterminée, probablement lors de la restauration de 1935-1937, les sculptures ont été recouvertes d'une "peinture verte" dont l'identification est encore en cours, pour harmoniser les oeuvres oxydées. Le travail de restauration a consisté à ôter cette peinture afin de retrouver l'aspect d'origine des sculptures. A la fin des travaux de restauration de la cathédrale, les sculptures ont pour vocation de retrouver leur emplacement.

Mini Maousse 8 - Et vogue l'architecture ! Projets flottants à l'ère du changement climatique : Du 10 mars au 11 juillet 2022
Pour sa 8e édition, Mini Maousse s’engage dans une réflexion collective en partant de la question de l’eau et du changement climatique et appelle les jeunes créateurs à imaginer l’Aquabane, une cabane flottant entre deux rives.

Le réchauffement climatique, caractérisé par l’augmentation des températures moyennes dans les océans et sur la Terre, est indéniablement lié à l’activité humaine qui, depuis la première industrialisation, nous a fait basculer dans l’ère de l’anthropocène. Les conséquences sont une accélération de la fonte des glaces situées aux pôles et en altitude. Le niveau des océans monte, inondant peu à peu les zones les plus vulnérables.

Ces montées des eaux provoquent un déplacement des masses par des jeux de rééquilibrage, et donc la forme même de la Terre change. Certaines failles et systèmes volcaniques pourraient même être réactivés.

Mais les effets du réchauffement ne s’arrêtent pas là. Les précipitations augmentent, et tornades, ouragans, tempêtes et phénomènes cycloniques sont de plus en plus fréquents et violents. À l’inverse, certains pays déjà en difficulté manqueront bientôt d’eau, la sécheresse augmentant dans les zones subtropicales et méditerranéennes.

La mer, la Terre se meurent ! C’est toute la biodiversité, marine et terrestre, végétale et animale, tout le vivant qui est aujourd’hui touché. Rien que dans la mer, l’extinction des forêts coralliennes, le réservoir de biodiversité vivrière le plus riche de la planète, disparaît et met en péril par exemple l’équilibre alimentaire des habitants de l’océan Indien. La conséquence de tout cela est la mise en danger de la survie des espèces, et notamment de l’espèce humaine sur Terre.

Le concours Mini Maousse, pour sa 8e édition, s'est engagé dans cette réflexion collective pour défendre la nature en partant de la question de l'eau. Il appelait les jeunes créateurs à donner une réponse architecturale comme signal d'avertissement, à questionner le changement climatique en étant un objet militant porteur des valeurs écologiques.

L'exposition retrace les différentes étapes de cette nouvelle édition du concours et présente 29 projets lauréats et sélectionnés, et 16 coups de cœur parmi les 342 reçus. Le lauréat du prix Odyssée remis par l'association éponyme est aussi présenté.

L'exposition s'accompagne de dessins des sœurs Chevalme, d'installations de Lucy Orta et d'Isabelle Daëron, et des dizaines d'exemples d'architecture contemporaine réalisés à travers le monde.

Architectures en boite : Du 1er avril au 19 septembre 2022

Cette exposition-atelier raconte une histoire des jeux de construction. Elle regroupe une quarantaine d’objets appartenant à la collection documentaire de la Cité de l’architecture & du patrimoine, datant pour les plus anciens des années 1850. Une exposition-atelier familiale dans laquelle les visiteurs sont invités à expérimenter avec les milliers de pièces de jeux de construction pour appréhender l'architecture !

Les jeux de construction convoquent des savoir-faire qui se sont enrichis au fil du temps. Ils témoignent également de l’inventivité de leurs concepteurs et surtout d’une passion commune pour l’architecture.

Formidables vecteurs pédagogiques, ils facilitent la compréhension de l’art de bâtir en initiant les enfants aux modes constructifs et en leur permettant d’expérimenter des notions complexes comme l’équilibre, les proportions, la symétrie. En manipulant, assemblant ou empilant, l’enfant construit son propre raisonnement, développe sa créativité et s’ouvre au monde.

C’est pourquoi la découverte n’aurait pas été complète si chaque visiteur, petit et grand, n’avait pu toucher du doigt la matière unique de ces jeux et (re)faire l’expérience de jouer à construire des villes, châteaux et gratte-ciels dont on devient le héros.

Attention, l’exposition-atelier n’est pas accessible pendant les ateliers les mercredis de 15h à 16h30, les samedis et dimanches de 15h30 à 17h et du lundi au vendredi pendant les vacances scolaires de 15h à 16h30.

Horaires d'ouverture :
De 11h à 19h tous les jours (sauf le mardi), dernier accès à 18h20.
De 11h à 21h le jeudi, dernier accès à 20h20. Fermeture à 17h le 24 et 31 décembre.

Conditions d'accès :
Afin d'accéder au Musée, vous devez impérativement présenter le code-barres présent sur le billet électronique qui vous sera envoyé par e-mail à l'issue de votre commande (billet imprimé ou sur votre mobile).
Le billet est valable jusqu'au 23/03/23 pour un seul passage au contrôle.

Gratuité totale d’accès au musée sur justificatif :
- Moins de 25 ans UE
- Autres gratuités : voir directement avec le musée.
- Le musée est gratuit chaque 1er dimanche du mois (l'entrée est libre sans réservation préalable)

dès 9€

RÉSERVER

Photos & Vidéos

CITE DE L’ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE - Avis des spectateurs (0)

Aucun avis rédigé.
Rédiger Un Avis
map-head

CITE DE L'ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE

1, Place du Trocadéro et du 11 Novembre
75116 Paris

Voir la salle
Métro : Ligne 9, Iéna ou Trocadéro Ligne 6, Trocadéro Bus : Ligne 22, 30, 32, 63, Trocadéro Ligne 82, Iéna Vélib' : Station n° 16014 4 avenue d'Eylau Station n° 16007 4 rue de Lonchamp Station n° 16108 40 rue des Sablons Autolib' : 1 avenue Georges Mandel 89 avenue Kléber 2 rue Pétrarque 24 Avenue d'Iéna
  • ASSURANCE REMBOURSEMENT

  • PLACES SUR PLAN

  • SERVICE CLIENT

  • PAIEMENT SÉCURISÉ

Newsletter

Ne manquez aucun bon plan ! Avec notre newsletter hebdomadaire

Les informations recueillies ci-dessus sont destinées à Ticketac afin de vous adresser notre newsletter. Vous pouvez à tout moment modifier vos préférences et vous opposer à recevoir des offres par courrier électronique en utilisant le lien de désabonnement figurant dans chaque message provenant de notre société, demander à accéder, à faire rectifier ou à faire supprimer, les informations vous concernant traitées par notre société. Pour exercer vos droits auprès de notre société, écrivez à dpo@ticketac.com. Pour en savoir plus sur vos droits, consultez notre Politique de Confidentialité.

Chargement ...