L'ALOUETTE

Ce spectacle n’est plus disponible

Restez informés sur les prochaines dates

Présentation

Jeanne d’Arc. Un mythe. Une jeune fille innocente et pleine de bon sens, diablement forte et courageuse... La petite bergère, seule, face à la justice des hommes, va revivre son épopée devant ses juges. Avec son esprit aiguisé et son sens de l’humour, Jean Anouilh dresse, loin des représentations habituelles de Jeanne, le portrait d’une femme passionnée et éternellement moderne, devenue immortelle en incarnant le sens de la liberté, l’intelligence, la sagesse du peuple, l’indépendance face à la sottise bornée des puissants et des institutions établies dans leurs certitudes. "La vraie fin de l’histoire de Jeanne, la vraie fin qui finit bien, celle qu’on se redira toujours quand on aura oublié ou confondu tous nos noms, ce n’est pas dans sa misère de bête traquée à Rouen, c’est l’alouette en plein ciel, c’est Jeanne à Reims dans toute sa gloire... la vraie fin de l’histoire de Jeanne est joyeuse. Jeanne d’Arc c’est une histoire qui n’en finira plus !". Les reports ne sont pas autorisés pour ce spectacle

Distribution L'ALOUETTE

Avis spectateurs

Aucun avis rédigé.
Rédiger Un Avis

Avis presse

Rien n'est plus difficile à jouer aujourd'hui que Jean Anouilh. Il y a un ton particulier à respecter. Il y a une distance à maintenir entre ce qu'il peut y avoir de blagueur dans sa façon d'aborder l'Histoire et la sincérité qu'exige le "personnage" de Jeanne d'Arc. Sara Giraudeau se tient sur un fil, de l'enfance acide à la noble acceptation de la mort, en passant par l'emportement du chef de guerre. Elle ne perd jamais la note. Sa note. Elle comprend Jean Anouilh et incarne avec intelligence et fermeté toutes les ruptures de registre qu'accentue la mise en scène enlevée de Christophe Lidon. Ici, on ne craint pas l'impertinence et l'on va franchement jusqu'à la farce. Les partenaires de la jeune comédienne, sept hommes et deux femmes, s'engagent résolument et avec talent, sur les chemins d'un mystère médiéval mâtiné d'esprit à la Graal Théâtre et de comique à la Monty Python. Sur le plateau nu surplombé par une immense rosace sur laquelle sont projetées des images, les scènes se succèdent rapidement et chacun défend avec force sa partition. Dans le rôle de Charles, Davy Sardou déploie la sensibilité tout en finesse qu'on lui connaît et ses camarades jouent le jeu avec ardeur. Mais c'est Sara Giraudeau qui éclaire, avec une délicatesse et une grâce profondes, cette belle Alouette, à l'allure androgyne. Candide et intrépide, vulnérable et puissante, touchante adolescente au timbre crissant livrant les graves messages de ses "voix", elle est bouleversante dans la rébellion désespérée de Jeanne. Superbes moments. <B>Armelle Héliot</b>

FIGAROSCOPE

Cette pièce d'Anouilh, à la fois grave et légère, drôle et émouvante dresse un magistral portrait de Jeanne d'Arc. L'écriture et la mise en scène désacralisent la lourdeur du thème et l'on assiste à un spectacle à la fois réjouissant, historique et déjanté. Sarah Giraudeau interprète avec brio cette petite alouette fragile et espiègle qui se bat contre des géants. L'ensemble des acteurs qui l'entourent sont parfaits eux aussi. Sous une majestueuse rosace qui surplombe le plateau, la mise en scène très dynamique est intelligemment centrée autour de "l'alouette". Les splendides costumes ne sont pas en reste et contribuent également à mettre en lumière ces personnages hauts en couleurs et en passion. Malgré un sujet à priori austère, cette pièce nous réjouit par son style résolument décalé !

AU-THEATRE

Jean Anouilh dresse le portrait de Jeanne d'Arc, qu'il montre comme étant passionnée et moderne. Dans le rôle de la jeune pucelle, Sara Giraudeau, l'innocence même. <b>Quoi ?</b> La pucelle de Domrémy, sa vie, son œuvre. Une mythologie sans cesse rebattue et infiniment récupérée. Seulement, sous la plume d'Anouilh, cette Jeanne d'Arc est faite d'une étoffe humaine plutôt séduisante. L'hystérie religieuse fait place aux doutes d'une adolescente qui a peur d' "avoir la France sur le dos". Difficile de mettre un doigt sur la tonalité émotionnelle de ce texte: iconoclaste, respectueux, grotesque, grave, drôle... ces ambivalences et ces contradictions confèrent à cette Alouette un charme discret. <b>Et alors ?</b> La mise en scène efficace et rythmée de Christophe Lidon repose entièrement sur les épaules de la jeune Sara Giraudeau, joyeuse, naturelle, insolent. La scénographique a beau manquer cruellement d'inspiration - mais que fait cette rosace immonde au-dessus de la scène? -, peu importe. La troupe prend un plaisir communicatif à lui donner la réplique. Un moment de théâtre qui ne modifiera en rien les règles du jeu mais séduit par son efficacité.

L'EXPRESS

map-head

THÉÂTRE MONTPARNASSE

31 RUE DE LA GAITE
75014 Paris

Voir la salle

Métro :  : Gaité (ligne 13), Edgar Quinet (ligne 6), Gaité Montparnasse (lignes 4, 6, 12, 13)

Transilien SNCF : Gare Montparnasse ligne N

Bus : Gaité (bus 28, 58)

Parking : Tour Montparnasse

Vélib : n° 14001, boulevard Edgar-Quinet 

Cityscoot : station n°4841 au 35 avenue du Maine 

Réservez votre parking sur Onepark

ça peut également vous interesser

  • ASSURANCE REMBOURSEMENT

    ASSURANCE REMBOURSEMENT

  • PLACES SUR PLAN

    PLACES SUR PLAN

  • SERVICE CLIENT

    SERVICE CLIENT

  • PAIEMENT SÉCURISÉ

    PAIEMENT SÉCURISÉ


Chargement ...