LE MISANTHROPE (Comédie Française)

Ce spectacle n’est plus disponible

Restez informés sur les prochaines dates

Présentation

Alceste aime Célimène, une jeune femme éprise de liberté, conduite, à la suite de son récent veuvage, à prendre les rênes de son salon.

Hanté par un procès dont il redoute l’issue, Alceste se rend chez elle, accompagné de son ami Philinte auquel il reproche ses complaisances vis-à-vis de la société.

Il souhaite que sa maîtresse se déclare publiquement en sa faveur. Mais c’est sans compter l’arrivée impromptue d’un gentilhomme poète faiseur de vers de mirliton, de deux marquis intronisés à la Cour, d’Éliante, la cousine de Célimène, qui a emménagé au-dessus de chez elle, et d’Arsinoé qui vient la mettre en garde contre des rumeurs circulant à son propos.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Quand il a été décidé que je monte Le Misanthrope, je me suis demandé : pourquoi monter des classiques ? Pourquoi est-ce si important pour moi ? Je trouve que celui qui a le mieux répondu à cette question et de manière très succincte est Antoine Vitez : “parce qu’il est indispensable de travailler sur la mémoire sociale”.

Pour Molière, 1665 – l’année d’écriture du Misanthrope – est une année de trahison : celle de Racine, qui donne sa tragédie Alexandre le Grand à la troupe de l’Hôtel de Bourgogne, après l’échec de sa création par celle de Molière au Théâtre du Palais-Royal.

Les résonances autobiographiques nourrissent-elles l’humeur noire d’Alceste qui, pour haïr une personne, décide de haïr la terre entière ?

Clément Hervieu-Léger, pensionnaire, explore le tempérament de « l’atrabilaire amoureux », son combat contre la fatigue de soi et sa solitude.

Les huit personnages qui composent ce microcosme social évoluent non pas dans l’ambiance feutrée d’un salon mais dans un espace ouvert, le palier d’un hôtel particulier en réfection. Le décor est un lieu en mouvement, la métaphore de ce que doit être, selon le metteur en scène, le répertoire « qui évolue, complètement dans son siècle, mais nourri des siècles précédents et tourné déjà vers le siècle à venir.

J’appartiens à un théâtre de répertoire, et je me dis que si l’on ne pose pas un regard neuf sur les œuvres, alors ce théâtre de répertoire n’a plus lieu d’être ».


Clément Hervieu-Léger, un metteur en scène de son temps

« Mais quel soulagement de voir, à la Comédie-Française, un spectacle qui sort la programmation de sa disette artistique ! Quel plaisir de retrouver la belle intelligence du jeu que peut procurer la troupe quand elle est à son affaire ! ». C’est avec cet éloge publié dans les colonnes du journal Le Monde que Le Misanthrope ou L’Atrabilaire amoureux poursuit sa belle carrière dans la salle Richelieu. Le travail risqué de réinterprétation auquel s’est attaqué le pensionnaire Clément Hervieu-Léger s’est avéré payant. Lui-même d’ailleurs s’en explique : « J’appartiens à un théâtre de répertoire, et je me dis que si l’on ne pose pas un regard neuf sur les œuvres, alors ce théâtre de répertoire n’a plus lieu d’être ». Ce goût d’aller de l’avant, Clément Hervieu-Léger ne cesse de le mettre en pratique dans sa vie, enchaînant les rôles au théâtre, au cinéma et à la télévision. Formé par Patrice Chéreau, il se passionne autant pour la mise scène que pour l’écriture - sa première pièce en tant qu’auteur vient d’être montée. Avec tout cela, il parvient encore à donner des cours à l’École de Danse de l’Opéra national de Paris et même dans le village de sa campagne normande. Respect !
  A Savoir
Pour faciliter et fluidifier l'entrée dans la salle, merci de vous présenter sans valise ou sac (hors sac a main) dans l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française (Salle Richelieu, Théâtre du Vieux-Colombier, Studio-Théâtre) au risque de vous voir refuser l'accès.
Nous vous remercions de votre compréhension.
Il est recommandé de vous présenter au plus tard 20 minutes avant le début de la représentation.
Nous vous remercions de votre compréhension.

Report et annulation impossibles pour ce spectacle.

Distribution LE MISANTHROPE (Comédie Française)

Avis spectateurs

Rédiger Un Avis

1

Très déçu Agitation des acteurs dans tous les sens qui se mettent soudainement à hurler le magnifique texte de Molière qui n’en demande pas tant, des rires mal à propos, on n’y comprend rien même en tendant l’oreille à 3 rangs de la scène (pauvres spectateurs au paradis !), franchement très décevant pour le prix payé et pour la réputation de ce théâtre prestigieux, j’ai achevé ma torture à l’entracte d’autant que l’intervalle entre les rangs des sièges trop étroit pour un bonhomme d’1,90m me rendait l’assise très inconfortable.

Le spectateur - 10/07/2019

1

Très décevant Effectivement les acteurs principaux sont par moments inaudibles. De plus, la seule fois où les acteurs sont correctement éclairés, est à la fin de la pièce pour se faire applaudir. Ces deux problèmes ont fait que je ne suis jamais rentré dans la pièce. Trois heures à tendre l'oreille et à plisser des yeux pour essayer de voir l'expression de leurs visages ... Quant à la mise en scène, que certains trouvent extraordinaire (cf critique du Monde), j'ai trouvé qu'elle dénaturait le beau texte de Molière. Alceste est présenté comme un hystérique, et Célimène comme une fille volage. Les acteurs courent dans tous les sens sans raison valable, il y a des escaliers ça et là dont on ne comprend ni la fonction ni l'intérêt. J'ai vu également des bonnes critiques de la version filmée de cette pièce. Je veux bien croire que cette version est meilleure, car au moins on doit voir les acteurs en gros plan, et alors la lumière assez subtile de la pièce prend tout son sens. Mais quand on est au théâtre, on veut voir !

bokaiido - 16/06/2019

2

le Misanthrope Je voudrais vous signaler que les spectateurs situés en hauteur et sur le côté droit de. la scène éprouvaient des difficultés à entendre les acteurs . Ils furent nombreux à partir à l'entracte.

déçue - 17/03/2017

4

Une pièce et une reflexion intemporelles Bonne mise en scène de cette pièce de Molière toujours actuelle. Très beau cadre de la salle Richelieu de la Comédie Française avec ses bons acteurs

maya - 06/03/2017

1

Quelle deception! Et quelle tartufferie! Les acteurs hurlent sans pour autant etre audibles (tres mauvaise accoustique), gesticulent, grimpent en courant les escaliers pour les redescendre aussitot, aussi vite, on dirait du theatre de boulevard, sauce Comedie Francaise.... Alors bien sur, le texte est brilliant, parfois tres drole, ou tres desespere,, il n'empeche que oour la premiere fois je suis sortie de cette belle maison terriblement decue, avec le sentiment - partage par une majorite du public si j'en juge par la tiedeur des applaudissements a la fin du spectacle - frustrant d'avoir perdu mon temps ...

isabob - 19/01/2017

Ticketac en parle

Une distribution impeccable, un décor élégant, une mise en scène pointilleuse. La Comédie-Française déploie son savoir-faire séculaire dans la reprise du Misanthrope - version Clément Hervieu-Léger - sans faire l'impasse sur l'effort de réinterprétation. Et si le rythme de Molière s'efface quelque peu, l'émotion, elle, irradie ! (photo : Christophe Raynaud de Lage)
Nul n'est étranger à la musique de Molière. La fluctuation amie de ses vers, les chutes comiques sur la rime, la préciosité de la phrase... Le ronronnement rassurant d'une mécanique linguistique bien huilée ! Clément Hervieu-Léger fait table rase des éternelles rengaines de collégiens. Sa réinterprétation du Misanthrope aura l'intelligence de l'émotion !  Quitte à faire d'une pièce de longueur standard, une lente épopée sur un jour où le soleil prend tout le temps nécessaire pour tracer sa course dans l'azur. C'est ainsi que le public est pris pour témoin des aventures d'Alceste dans la tourmente de la société. Peu d'ellipses temporelles, les sauts de lignes entre chaque vers, voire l'espace imposé par une virgule, se prêtent à un fourmillement d'actions et de non-événements indissociables de la vie de tout un chacun. Le quotidien n'a jamais été fait que de paroles et le silence en dit long. Un air de piano, les gestes répétés d'une attente, des regards loquaces, des actes manqués... Clément Hervieu-Léger saisit les ouvertures offertes entre deux répliques pour donner toute l'aisance temporelle indispensable à l'existence des personnages, sans jamais les réduire à la simple oralité.
Vêtus de costumes marqués XXe, toutes périodes confondues, les comédiens évoluent dans un immense hall de réception. Des escaliers, des portes, permettent la circulation des mondanités, entre les murs défraîchis d'un hôtel particulier qui ne perd rien de sa grandeur. Loïc Corbery donne une dimension artiste à son Alceste féru de vérités. Georgia Scalliet est une Célimène désinvolte et légère à l'avis aussi changeant que les reflets irisés d'une bulle de savon. Le couple formé par Philinthe et Eliante - les raisonnables - joué par Eric Génovèse et Adéline d'Hermy, séduit. Serge Bagdassarian prête son charisme à Oronte et Florence Viala - la silhouette féline très Yves Saint-Laurent - campe une Arsinoé toute en majesté. Nous sommes en bonne compagnie.
Une pensée en fin de représentation : avec cette reprise audacieuse du Misanthrope, la Comédie-Française  brouille agréablement les certitudes, on ne connaît jamais vraiment ses classiques !

>> Réservez vos places pour Le Misanthrope à la Comédie-Française sur Ticketac.com




map-head

COMEDIE FRANCAISE

PLACE COLETTE
75001 Paris

Voir la salle
METRO : PALAIS ROYAL (lignes 1, 7) / Bus : Palais Royal (Bus : 21, 69, 72, 81) / Parking : Q-Park Paris Louvre, avenue du Général Lemonnier / Vélib' À Proximité / Autolib' À Proximité

Réservez votre parking sur Onepark

  • ASSURANCE REMBOURSEMENT

  • PLACES SUR PLAN

  • SERVICE CLIENT

  • PAIEMENT SÉCURISÉ

Newsletter

Ne manquez aucun bon plan ! Avec notre newsletter hebdomadaire

Les informations recueillies ci-dessus sont destinées à Ticketac afin de vous adresser notre newsletter. Vous pouvez à tout moment modifier vos préférences et vous opposer à recevoir des offres par courrier électronique en utilisant le lien de désabonnement figurant dans chaque message provenant de notre société, demander à accéder, à faire rectifier ou à faire supprimer, les informations vous concernant traitées par notre société. Pour exercer vos droits auprès de notre société, écrivez à dpo@ticketac.com. Pour en savoir plus sur vos droits, consultez notre Politique de Confidentialité.

Chargement ...