Présentation

Créée en 1962 au Théâtre de Lutèce La Maison d’Os – une des pièces les plus emblématiques de l’art de Roland Dubillard – est devenue un grand classique du XXème siècle, un chef d’œuvre du théâtre de l’absurde et de l’humour noir.

Un vieux Maître, touchant et dérisoire, - l’auteur lui-même ? mais aussi chacun d’entre nous - prend conscience que l’heure de la mort est proche. Ses domestiques, dévoués mais pourtant critiques (valets, servantes, majordome, cuisinière, mais aussi médecins, prêtres ou avocats…) l’entourent et l’accompagnent dans ses derniers instants, et même au-delà… dans une belle et grande maison que tous semblent habiter mais qui est aussi la métaphore de notre enfermement, la métaphore du corps humain, du squelette, qu’il faudra bien se résoudre à abandonner. Des relations complexes et insolites (Maître et serviteurs - domestiques entre eux - Maître et lui-même – êtres humains et Dieu…) sont ici décrites dans une série de sketches, qui nous parlent avec une mélancolie joyeuse de notre enfance, de nos espoirs, de nos angoisses, de nos rêves... Le tout compose un ensemble singulier et original, à la fois loufoque et métaphysique, cette manière si chère à l’auteur des Diablogues.

Ce qui fait l’unité de tout cela - et qui ouvre sur un grand spectacle de troupe à agencer précisément et même chorégraphiquement – c’est le langage merveilleusement musical et poétique de Dubillard. Les mots sont ici à la fête, tiennent en haleine, avec toute leur saveur et leur précision, mais aussi avec toutes les questions qu’ils suscitent. La langue de Dubillard ne cesse d’ouvrir des portes sur l’inconnu, le cocasse, l’inquiétant et le bizarre. Elle fait circuler la pensée en tous sens sans jamais se figer, se scléroser. La Maison d’Os offre mille et mille entrées possibles, nous l’habitons tous, nous nous y retrouvons tous. C’est une source de questionnement sur notre propre vie, sur notre finitude, sur ce qui advient au-delà du « matériel », de la chair et des « os », mais c’est aussi une source de franche « rigolade » (c’est Dubillard lui-même qui l’affirme).

Distribution LA MAISON D'OS

Avis spectateurs

Aucun avis rédigé.
Rédiger Un Avis
map-head

THÉÂTRE MONTANSIER

13 rue des Réservoirs
78000 Versailles

Voir la salle
Venir en voiture Autoroute A13 Paris-Rouen sortie Versailles Château Parking de la Place d’Armes (face au château, gratuit à partir de 19h30, à 5 minutes du théâtre) Parking du marché Notre-Dame (payant). Venir en train SNCF : Paris Saint-Lazare terminus Versailles Rive Droite (à 10 minutes à pied) SNCF : Paris Montparnasse, arrêt Versailles Chantiers puis bus Phébus ligne B, arrêt Réservoirs RER ligne C5, terminus Versailles Rive Gauche (à 10 minutes à pied) RER ligne C7, direction Saint-Quentin-en-Yvelines arrêt Versailles Chantiers puis bus Phébus ligne B, arrêt Réservoirs. Venir en bus Phébus ligne B, arrêt Réservoirs Veolia ligne 1, arrêt Réservoirs RATP ligne 171, arrêt Château de Versailles

ça peut également vous interesser

  • ASSURANCE REMBOURSEMENT

    ASSURANCE REMBOURSEMENT

  • PLACES SUR PLAN

    PLACES SUR PLAN

  • SERVICE CLIENT

    SERVICE CLIENT

  • PAIEMENT SÉCURISÉ

    PAIEMENT SÉCURISÉ


Chargement ...