FESTIVAL DE ROYAUMONT (Abbaye de Royaumont)

Informations

Ce spectacle n’est plus disponible

Ce spectacle n’est plus disponible

Présentation

De la musique ancienne à la création contemporaine, de la recherche chorégraphique aux rencontres transculturelles, le Festival est la face émergée de l’activité permanente du Centre international pour les artistes de la musique et de la danse de Royaumont.

L’édition 2017 du Festival de Royaumont sera aux couleurs de ce moment si extraordinaire qu’offre le passage de l’été vers l’automne à l'abbaye : aux lumières éblouissantes de la création succèderont les couleurs chaleureuses du répertoire revivifié par nos soins.
Les trente-cinq concerts et spectacles illustreront plus que jamais l’esprit de ce Centre culturel de rencontre, où les artistes mûrissent leurs projets avant de les présenter au public.


AU PROGRAMME

Samedi 23 septembre à 17h, Réfectoire des moines : Mallarmé, Baudelaire, Mörike, Apollinaire, de Vilmorin…

Genre : musique classique - lyrique

Avec :
Guillaume Andrieux baryton-basse
Stéphane Degout baryton 
Karine Deshayes mezzo-soprano
Christian Immler baryton ; Doris Lamprecht mezzo-soprano
Chiara Skerath soprano
Alphonse Cemin, Simon Lepper, Hélène Lucas, Martin Surot, Karolos Zouganelis pianistes

Programme :
Hugo Wolf, Claude Debussy, Francis Poulenc Lieder et mélodies

« Les compositeurs tombent sous le charme d’un poème avant de le mettre en musique c’est donc : prima le parole, dopo la musica, et ces paroles il faut leur donner vie, ce sont elles qui font chanter », rappelait Ruben Lifschitz. De retour vers le récital, les chanteurs réunis pour cette journée, qui ont triomphé sur les plus grandes scènes lyriques, vont nous accompagner avec leurs amis pianistes dans ce dialogue au plus intime de la poésie.
 
*******************************  
Samedi 23 septembre à 20h45, Réfectoire des moines : Vienne : vibrations mélancoliques et rythmes légers

Genre : musique classique - lyrique

Avec :
Guillaume Andrieux baryton-basse
Stéphane Degout baryton 
Karine Deshayes mezzo-soprano
Christian Immler baryton ; Doris Lamprecht mezzo-soprano
Chiara Skerath soprano
Alphonse Cemin, Simon Lepper, Hélène Lucas, Martin Surot, Karolos Zouganelis pianistes
 
Programme :
Johannes Brahms, Hans Pfitzner, Franz Schubert Lieder, Zarzuelas, ZigeunerLieder… et autres surprises
 
Vienne occupa une place particulière dans la carrière de Ruben Lifschitz. De Schubert à Pfitzner, ce concert illustre le genre si particulier du lied qu’il put cultiver dans cette capitale européenne de la musique où il séjourna longtemps. Mais ce programme fera également écho à l’éclectisme de ses goûts musicaux ainsi qu’à son humour qui participait à sa forte personnalité artistique.
 
*******************************  
Dimanche 24 septembre à 15h, Réfectoire des convers : M. Lebègue, J. Ralambondrainy / Vienne éternelle

Genre : musique classique - lyrique
 
Avec :
Marion Lebègue, mezzo-soprano
Johanne Ralambondrainy, piano
 
Programme :
Gustav Mahler Lieder eines fahrenden Gesellen
Alban Berg Sieben frühe Lieder
Richard Strauss Lieder
 
Le retour à l’enfance, l’aube, le crépuscule, l’appréhension de la nuit sont une inspiration centrale des romantiques viennois. Mahler, Berg et Strauss ont su sublimer ces mystères qui rythment l’existence. Chaque lueur, chaque son, chaque parfum est source d’un élan lyrique éternel imprimé dans le cœur des viennois.
Ce concert est dédié à Henry-Louis de la Grange, éminent biographe de Mahler et cofondateur de la Médiathèque musicale Mahler.

******************************* 
Dimanche 24 septembre à 17h30, Réfectoire des moines : E. Dreisig, S. Degout, Secession Orchestra

Genre : musique classique - lyrique
 
Avec :
Elsa Dreisig, soprano
Stéphane Degout, baryton
Secession Orchestra
Clément Mao-Takacs, direction
 
Programme :
Gustav Mahler Blumine, pour orchestre
Richard Wagner Karfreitag’s–Zauber L’Enchantement du Vendredi Saint extrait de Parsifal, pour orchestre
Alexander von Zemlinsky Symphonie lyrique pour soprano solo, baryton solo et orchestre
 
Chef d’œuvre absolu, la Symphonie lyrique sera donnée dans un arrangement de Thomas Heinish pour un orchestre de 34 musiciens. Cette œuvre monumentale, écrite sur des poèmes de Rabindranath Tagore, sera précédée de pièces de Mahler et Wagner qui entrelaceront ses différents thèmes tout en évoquant la dialectique Orient/Occident, notamment à travers la fascination de Wagner pour le bouddhisme.
Ce sera la première apparition en concert à Royaumont d’Elsa Dreisig, lauréate de la Fondation. Ce concert est dédié à Daniel Ferro.
 
*******************************  
Samedi 30 septembre à 16h, Réfectoire des convers : M. Mugot et invités / Scarlatti et la danse

Genre : musique classique – musique baroque
 
Avec :
Mathilde Mugot, clavecin
Bruno Fallai, guitare
Lucie Delmas, castagnettes
 
Programme :
Domenico Scarlatti Sonates
Padre Soler Fandango
 
Les sonates de Domenico Scarlatti s’avèrent être uniques, d’une modernité inouïe et ne semblent en rien être inspirées des styles savants nationaux. Saetas, Buleria et Canario influencent sa plume... C’est ce rapport danse - musique que la très talentueuse Mathilde Mugot, lauréate de Royaumont, relève pour nous.
 
******************************* 
Samedi 30 septembre à 17h30, Réfectoire des moines : A. Beyer, A. Lubimov, Gli Incogniti

Genre : musique classique – musique baroque
 
Avec :
Amandine Beyer, violon
Alexei Lubimov, piano
Gli Incogniti, ensemble instrumental
 
Programme :
Joseph Haydn Concerto pour fortepiano en Fa majeur
C. P. E. Bach Sinfonia V en Si mineur
Joseph Haydn Concerto pour violon en Sol majeur
François-Xavier Richter Sinfonia I en Sib Majeur
Joseph Haydn Concerto pour violon et fortepiano en Fa majeur
 
À l’instar de la curiosité de ce Baron, Gli Incogniti nous conduit sur les traces des révolutions préromantiques portées par CPE Bach, Richter et l’esprit si réjouissant du compositeur-pianiste qu’était Haydn à ses débuts avec l’orchestre d’Esterhaza… Le violoniste virtuose Tomasini inspira ce concerto pour violon et ce double concerto qu’interpréteront Amandine Beyer et son invité prestigieux, Alexei Lubimov.

*******************************
Samedi 30 septembre à 20h45, Réfectoire des moines : Le Caravansérail / Six concertos brandebourgeois

Genre : musique classique – musique baroque
 
Distribution :
Le Caravansérail, Bertrand Cuiller clavecin et direction
 
Programme :
Jean-Sébastien Bach
Concerto n°1 BWV 1046 pour hautbois, basson, cors, violon
Concerto n°2 BWV 1047 pour flûte à bec, trompette, hautbois, violon
Concerto n°4 BWV 1049 pour violon, flûtes à bec
Concerto n°6 BWV 1051 pour 2 violes da braccio, 2 violes de gambe, continuo
Concerto n°5 BWV 1050 pour clavecin, violon, traverso, ripieno et continuo
Concerto n°3 BWV 1048 pour 3 violons, 3 altos, 3 violoncelles, continuo
 
Véritable démonstration de composition, preuve du plaisir que Bach pouvait prendre à renouveler des formes et à faire des associations inédites, ces concertos offrent à chaque instrument, trompette, cors, hautbois, flûtes à bec, traverso, violon et violon piccolo, altos, violes de gambe, violoncelles et clavecin, l’occasion de s’exprimer tour à tour, dans une virtuosité parfois extrême.

19h : Dîner Prestige suivi du concert Les six concertos brandebourgeois de J.S. Bach 
par le Caravansérail dirigé par Bertrand Cuiller 
 
Avant le spectacle de 20h45, savourez un dîner aux chandelles dans la magnifique salle du Réfectoire des convers.
Une expérience unique pour découvrir tout le charme de l'abbaye de Royaumont.
 
Menu 
Entrée
Rolls de saumon fumé aux légumes croquants, vinaigrette de citron
Plat
Magret de canard à la framboise, crème de carottes au persil et sa paysanne croustillante aux agrumes
Dessert
Dôme de fruit frais et crème légère
Accord mets et vins
Saint-Chinian l'excellence de Saint Laurent en Blanc et en rouge, prix d'argent 2016 à Lyon (Languedoc-Roussillon)
Eau, café
 
*******************************
Dimanche 1er octobre à 15h, Réfectoire des convers : L. Fernandez Granero, Hexaméron / Paris-Londres

Genre : musique classique – musique baroque
 
Avec :
1re partie : Laura Fernandez Granero piano
2e partie : Ensemble Hexaméron
 
Programme :
1re partie : Londres 1820 : Clementi – Bomtempo
João Domingos Bomtempo Sonates et fandangos
Muzio Clementi Monferrinas
 
2e partie : Symphonie n°2 : Beethoven dans les salons parisiens
Ludwig van Beethoven Transcription de la Symphonie n°2
Ferdinand Hérold, Friedrich Kalkbrenner, Jan Ladislav Dussek, Hélène de Montgeroult Sonates
 
Deux lauréats de Royaumont nous dévoilent l’esprit du piano romantique vers 1820 à Londres et Paris : l’empreinte scarlattienne chez deux pianistes révolutionnaires, Clementi et Bomtempo. L’esprit d’un salon parisien arrangeant autour de la 2e symphonie de Beethoven une nouvelle sociabilité musicale, avec des airs d’opéra ou romances transcrits pour piano et accompagnement de violon, flûte, violoncelle…

******************************* 
Dimanche 1er octobre à 17h30, Réfectoire des moines : E. Torbianelli, F. Caida Greco / Chopin

Genre : musique classique – musique baroque
 
Avec :
Edoardo Torbianelli, piano
Fernando Caida Greco, violoncelle
 
Programme :
Frédéric Chopin Polonaises (op. 26 n. 1, op. 44, op. 53, op. 40 n. 2), Mazurkas
Auguste-Joseph Franchomme Nocturnes (op. 14 n.1 et 3, op. 15 n.1), Caprice op. 24 n.3 sur le Pirate de Bellini
 
Dans les fantaisies d’opéra et les nocturnes de Franchomme – ami intime de Chopin – se révèlent le style de jeu et les moyens expressifs très particuliers de ce violoncelliste d’exception. Le jeune Fernando Caida Greco s’en emparera pour éclairer l’écriture de la sonate de Chopin.
Le jeu éblouissant d’Edoardo Torbianelli introduira ce dialogue autour de la vocalité avec quatre Polonaises brillantes.

*******************************
Samedi 7 octobre à 15h, Réfectoire des convers : Ensemble Cosmos / Nuit et Mystère

Genre : musique classique – musique baroque
 
Avec :
Ensemble Cosmos
 
Programme :
Thomas Tallis O nata Lux de lumine, Videte miraculum
Tomas Luis de Victoria O Magnum mysterium
Alonso Lobo Versa est in luctum
Henry Purcell Man that is born, Remember not Lord, our offences, Hear my prayer, O Lord
Robert Pearsall Lay a garland
Franz Schubert Nacht und Traüme
Johannes Brahms Im Herbst
Josef Rheinberger Abendlied
Francis Poulenc O Magnum mysterium, Videntes stellam
John Tavener The Lamb
Eric Whitacre Lux Aurumque
 
Le programme Nuit et Mystère, est donné pour la première fois dans la série de concerts La nuit, le cosmos au Musée d’Orsay en mai 2017. Celui-ci fait la part belle à la musique sacrée et les douze musiciens de l’Ensemble Cosmos, qui s’est constitué en 2015 à Royaumont, explorent le mystère de la foi, de la naissance à la mort de l’Homme, à travers une mise en espace qui emporte l’auditeur dans un voyage hors du temps. L’occasion de découvrir un tout jeune ensemble riche de promesses.

*******************************
Samedi 7 octobre à 17h30, Réfectoire des moines : Les Talens Lyriques / La Morte d’Orfeo

Genre : musique classique – musique baroque
 
Avec :
Les chanteurs et instrumentistes issus de l’atelier de formation
Les Talens Lyriques
Christophe Rousset, chef d’orchestre
 
Programme :
Stefano Landi La Morte d’Orfeo (extraits) – tragicommedia pastorale en cinq actes, version concert
 
La Morte d’Orfeo de Stefano Landi est une œuvre singulière à mi-chemin entre la favola in musica florentine et l’opéra romain. Cette adaptation orphique ne retient qu’une partie du mythe : celle de la mort du chantre légendaire déchiqueté par les Ménades. L’exécution de cette tragicommedia riche en retournements de situations, sera l’aboutissement d’un atelier de formation de Royaumont se déroulant à l’abbaye du 29 septembre au 7 octobre.

******************************* 
Samedi 7 octobre à 20h45, Réfectoire des moines : Graindelavoix / Le « Florid Style »

Genre : musique classique – musique médiévale
 
Avec :
Graindelavoix, ensemble vocal
Björn Schmelzer, direction musicale
 
Programme :
John Browne Salve Regina, Stabat Mater, O Maria Salvatoris
Thomas Ashewell Missa Ave Maria – Gloria – Credo – Sanctus - Agnus Dei
 
Les œuvres anciennes « parlent » pour leurs créateurs. Elles les incarnent. C’est dans cet esprit que Björn Schmelzer a abordé les œuvres de deux compositeurs anglais inconnus de la fin du XVe siècle : John Browne et Thomas Ashewell. Celles-ci reflètent un apogée religieux et artistique qui ne survivra pas au schisme anglican. L’ensemble Graindelavoix parvient à transcender l’apparente austérité de ce répertoire pour en offrir une nouvelle écoute : inouïe.

19h : Dîner Prestige suivi du concert de l'ensemble vocal Grandelavoix
Le Florid Style, Chanter la Vierge à l'anglaise
 
Avant le spectacle de 20h45, savourez un dîner aux chandelles dans la magnifique salle du Réfectoire des convers : entrée, plat, dessert, vins (1/2 bouteille/pers.), eau et café, service à table.
Une expérience unique pour découvrir tout le charme de l'abbaye de Royaumont.
 
Menu 
Entrée
Rolls de saumon fumé aux légumes croquants, vinaigrette de citron
Plat
Magret de canard à la framboise, crème de carottes au persil et sa paysanne croustillante aux agrumes
Dessert
Dôme de fruit frais et crème légère
Accord mets et vins
Saint-Chinian l'excellence de Saint Laurent en Blanc et en rouge, prix d'argent 2016 à Lyon (Languedoc-Roussillon)
Eau, café
 
******************************* 
Dimanche 8 octobre à 15h, Réfectoire des moines : A. Brahim-Djelloul, L'Achéron, Sultan Veled / Orgue

Genre : musique classique – musique médiévale – musique du monde
 
Avec :
Amel Brahim-Djelloul, soprano
L’Achéron
Ensemble Sultan Veled
 
Programme :
Anthony Holborne Bona Speranza ; The Night Watch ; The Funeralls ; My Self ; Hermoza, Muy Linda
John Dowland Come Again ; Can she excuse my wrongs ; Now, o now, my needs must part
Alfonso Ferrabosco Hear me, oh Lord
Sultan II Bâyezïd, Gazi Giray Han II, Dervis Frenk Mustafa, Mecmûa-i Sâz ü Söz, Sultan Murad IV, Acemler Pièces ottomanes
 
L’Achéron et ses complices de l’Ensemble Sultan Veled, guidés par le récit de Thomas Dallam, revivront cette rencontre historique de deux mondes musicaux qu’à première vue tout oppose : la polyphonie rigoureuse face au mélisme monodique, la musique binaire et ternaire face à la rythmie algorithmique, les modes mineurs et majeurs face aux mille et un makams... Une belle occasion de retrouver la magnifique soprano Amel Brahim-Djelloul.

*******************************  
Dimanche 8 octobre à 17h30, Réfectoire des moines : L-N Bestion de Camboulas / Organ Patterns

Genre : musique classique – musique contemporaine
 
Avec :
Louis-Noël Bestion de Camboulas, orgue Cavaillé-Coll
Fanny Vicens, accordéon
Naomi Sato, Shô (orgue à bouche japonais)
Roman Bestion, électroniques
 
Programme :
Steve Reich Phase patterns ; Piano Phase ; Four Organs
Toshio Hosokawa Cloudscapes
György Ligeti Etude harmonie
Improvisations
 
Organ Patterns est la rencontre de quatre instrumentistes mêlant les sons, les couleurs et les cultures pour créer un instrument géant placé aux quatre coins du réfectoire : le Shô (orgue à bouche japonais), l’orgue occidental, l’accordéon ainsi que les synthétiseurs et claviers assistés par ordinateur. Une méditation hypnotique sur l’expérience des timbres et des cultures.
A savoir :
- Pour les spectacles en placement libre, il est conseillé d'arriver 45-30 minutes avant le début de la représentation.
- Tarif moins de 18 ans valable pour les 6-18 ans.
- Le billet de spectacle donne accès gratuitement à la visite de l'abbaye et de ses jardins.
- Service de navette depuis la gare de Viarmes (5€ aller/retour) ; réservation obligatoire sur le site de la fondation Royaumont. Possibilité de parking sur place.
- Accès PMR : La SALLE DES CHARPENTES n'est pas accessible aux personnes à mobilité réduite.
Voir plus

FESTIVAL DE ROYAUMONT (Abbaye de Royaumont) - Avis des spectateurs (1)

Rédiger Un Avis

5

Ensemble Graindelavoix : chants anglais 1500 1520 Magnifiques voix et magnifiques décors ( ceux de l'abbaye de Royaumont)
Voir plus

Royaumont - 08/10/2017

map-head

ABBAYE DE ROYAUMONT

FONDATION ROYAUMONT
95270 Asnieres Sur Oise

Voir la salle
Royaumont est à 30km au Nord de Paris. VENIR EN VOITURE : -À partir de Paris › Au nord, porte de la Chapelle, direction Lille, A1 › sortie n°5 « Le Bourget », D317-direction Senlis › direction Cergy-Pontoise, D104-Francilienne › direction Chantilly, D316 › Abbaye de Royaumont ›A l’ouest, porte Maillot, direction Nanterre, A14 › direction Saint Denis, A86 › direction Cergy- Pontoise, A15 › direction Beauvais-Amiens, A115 › direction Roissy Charles de Gaulle, N184-N104- Francilienne › abbaye de Royaumont -À partir de Roissy Charles-de-Gaulle › Prendre la direction Cergy-Pontoise sur la Francilienne (D104) › direction de Chantilly › Abbaye de Royaumont -À partir de Cergy-Pontoise › Prendre la Francilienne (N184 - direction de Chantilly sur l'autoroute A15) et sortir à la Croix verte › Viarmes › Abbaye de Royaumont -À partir de Beauvais-Amiens › Prendre l'autoroute A16 › Sortie L’Isle-Adam › Beaumont sur Oise › Viarmes › Abbaye de Royaumont VENIR EN TRAIN + NAVETTE : Royaumont est à 5 km de la gare de Viarmes (Ligne H - Paris Gare du Nord-Banlieue, direction Luzarches.) Des navettes sont mises en place entre la gare de Viarmes et l'abbaye durant la Saison, pour les journées du Festival, les Dimanches aux jardins, les Journées du Patrimoine,... Les horaires ont été étudiés pour vous permettre de profiter de toutes les possibilités de l'abbaye. Véhicule avec chauffeur, grand confort et signalé Fondation Royaumont.

ça peut également vous intéresser

Icone de bouclier

Assurance remboursement

Icone de siège

Places sur plan

Icone de casque

Service client

Icone de carte bleue

Paiement sécurisé

Chargement ...