COUSCOUS AUX LARDONS

Ce spectacle n’est plus disponible

Restez informés sur les prochaines dates

Présentation

Un mariage, deux cultures, deux belles mères... Ce spectacle c'est leur histoire : Rachid aime Marie-Sophie, Marie-Sophie aime Rachid !
 
La vie à deux c'est déjà compliqué mais lorsqu'il s'agit d'un couple mixte ça devient la folie. 
 
Une confrontation des cultures abordée sans parti pris cependant pour notre plus grand plaisir : avec dérision. 


Salle climatisée

Succès ! Reprise

Rachide aime Maris-Sophie, Marie-Sophie aime Rachid,ce qui devrait être assez simple devient un chaos dérisoire. Choc des cultures assuré !  A savoir
Reports et annulations impossibles pour ce spectacle.

Distribution COUSCOUS AUX LARDONS

Avis spectateurs

Rédiger Un Avis

5

Couscous aux lardons c la quatrième fois que je le vois,parce que j'ai pas tout compris, non je déconne

Taoufik toujani - 02/09/2019

4

Commentaire On a passé un bon moment...

Hich - 28/08/2019

5

Tout simplement génial 2 acteurs qui mènent la pièce avec un rythme sympa. On ne s'ennui pas. De plus, ils sont très proche de leur public, ce qui rend la pièce plus intimiste. A découvrir !!!

loick27 - 14/08/2019

5

A voir Nous avons passé un très bon moment. A voir sans hésitation. Merci au comédiens.

Vs28 - 11/08/2019

5

Super soirée Une pièce drôle, des dialogues percutants, des comédiens étonnants de naturel, tout est réuni pour passer une excellente soirée. Allez-y sans hésiter

Cinette - 03/08/2019

Avis presse

Lorsqu’une alsacienne épouse un magrébin, ce sont deux cultures qui s’affrontent. Cette comédie sur les difficultés à vivre à deux qu’accentue le poids des traditions (et des belles- mères) n’évite pas toujours les clichés, mais l’ensemble est vif, rythmé et drôle. Les deux comédiens sont excellents et donnent beaucoup de tonus à la pièce. Les répliques font mouches et l’on passe une bonne soirée, d’autant que cette pièce qui balaye les a priori permet au spectateur de porter un autre regard sur la différence culturelle.

AU-THEATRE

Il y a six ans, rien ne prédisait que Couscous aux lardons, joué à la Grande Comédie, serait un grand succès populaire. Cette pièce bon enfant narre l'histoire d'un couple mixte, Marie-Sophie, une bourgeoise catholique, et Rachid, "d'origine maghrébine", qui organise leur mariage. Ils discutent d'abord du cout de la cérémonie : "<i>56000 euros rien que pour manger ?</i> s'inquiète le fiancé. <i>Et si on le faisait un jour de ramadan ?</i>" Un choc des cultures qui flirte avec les clichés, mais divertissant. Farid Omri, l'auteur tunisien, s'est inspiré de sa propre histoire pour concocter ce cocktail vitaminé joué par des acteurs motivés. <b>Nathalie Simon</b>

FIGAROSCOPE

Deux bons comédiens qui mouillent la chemise, [...] une mise en scène enlevée : bref, la recette idéale pour un public qui ne demande qu'une chose : rire.

LE FIGARO

COUSCOUS AUX LARDONS

Ticketac en parle

Le café-théâtre ne connaît pas la crise avec ses promesses d’humour, de fantaisie et de légèreté le temps d’une courte soirée. Aujourd’hui, les créations dépassent le simple cadre du petit théâtre buvette, en témoignent les succès d’ Alil Vardar - 10 ans de mariage et Le Clan des divorcées – régulièrement diffusés à la télévision. Retour sur l’essor d’un genre populaire qui ne cesse de se renouveler.

Définition : à l'origine, le café-théâtre désignait un lieu où l'on pouvait assister à un spectacle, le plus souvent humoristique, tout en buvant un verre. Petite scène aux moyens restreints, le café-théâtre proposait des pièces de théâtre, du one-man-show, des concerts de durée limitée. Les salles, généralement de faible superficie et n'ayant pas la capacité d'accueillir plus d'une cinquantaine de personnes, se caractérisaient justement par ce cadre propice à une certaine intimité avec le public. Aujourd'hui, le café-théâtre est genre à part entière axé sur le rire, le divertissement et une certaine légèreté dans les sujets. En constante évolution, il a acquis ses lettres de noblesse grâce à des créations originales et des artistes talentueux.

Apparu en 1966 à Paris, le premier café-théâtre nommé Le Royal, créé par Bernard Da Costa, ne connaît qu'une courte vie (3 mois seulement) mais marque le début d’un essor fulgurant du genre où les artistes, plus libres, peuvent s’exprimer sans tabous. Par la suite, les cafés-théâtres fleurissent à Paris sous l’impulsion d’une bande de copains (Coluche, Miou-Miou, Patrick Dewaere...) qui contribueront à leur développement en se produisant sur des scènes devenues célèbres et toujours présentes à Paris : le Café de la Gare, le Splendid, les Blancs-Manteaux , le Point-Virgule, le Temple...

De nombreux comédiens, aujourd’hui réputés, sont issus du café-théâtre. Citons la fine équipe du Splendid : Josiane Balasko, Michel Blanc, Marie-Anne Chazel, Christian Clavier, Gérard Jugnot, Thierry Lhermitte... mais également Gérard Depardieu, Jacques Higelin, Élisabeth Huppert ou encore Sylvie Joly qui se sont illustrés dans des pièces mémorables, encore sources d'inspiration aujourd'hui. Qui ne connaît pas Amours, coquillages et crustacés (qui donneront Les Bronzés) ou Le Père Noël est une ordure ?

En perpétuel renouvellement, le genre du café-théâtre est toujours d'actualité sur les scènes parisiennes avec des pièces phares telles que Le Mariage nuit gravement à la santé, La Guerre des sexes, J'aime beaucoup ce que vous faites, Ma soeur est un boulet, Couscous aux lardons... Sans oublier les succès d'Alil Vardar : Le Clan des divorcées et plus récemment 10 ans de mariage. Parmi les triomphes du genre, la pièce Les Colocs, créée en 2003 par Jean Heredia et Robert Punzano, détient le records avec plus de 2000 représentations en 2013.

Si ces réussites du genre entretiennent une certaine tradition dans la forme même des spectacles, l'avenir du café-théâtre est entre les mains de jeunes auteurs et metteurs en scène de talent, enfants d'artistes des années Splendid : Sébastien Azzopardi, Sacha Danino, Clément Michel, Arthur Jugnot, David Roussel... Ils comptent déjà bon nombre de petits trésors du rire comme Le Tour du monde en 80 jours, Dernier coup de ciseaux, Une semaine pas plus... Des pièces originales où l'influence du café-théâtre se mêle à une dynamique anglo-saxonne. Le genre a encore de belles années devant lui.
map-head

COMEDIE MONTORGUEIL

3 rue du Sentier
75002 Paris

Voir la salle
Métro: Sentier (ligne 3) ou Bourse (ligne 3)
Arrêt de bus : Réaumur-Montmartre (bus 20, 39, 48, 67, 74 et 85)
vélib et parking à proximité
Horaires ouverture billetterie : 1h30 avant chaque représentation
Salles climatisées
Accessibilité aux PMR pour les deux salles
Capacité d’accueil :
Salle 1 : 110 places
Salle 2 : 95 places

ça peut également vous interesser

  • ASSURANCE REMBOURSEMENT

    ASSURANCE REMBOURSEMENT

  • PLACES SUR PLAN

    PLACES SUR PLAN

  • SERVICE CLIENT

    SERVICE CLIENT

  • PAIEMENT SÉCURISÉ

    PAIEMENT SÉCURISÉ


Chargement ...