BIGRE (Theatre Tristan Bernard)

Ce spectacle n’est plus disponible

Restez informés sur les prochaines dates

Présentation

Il était une fois, aujourd'hui, trois petites chambres de bonnes haut perchées sous les toits qui dominent Paris.
Un gros homme, un grand maigre et une blonde pulpeuse sont voisins de couloir.

L'histoire serait joliment romantique si ces trois hurluberlus n'avaient comme particularité de tout rater. Absolument tout. Les catastrophes s'enchaînent, les gags pleuvent, tandis que ces trois fantoches s'accrochent à tout ce qui ressemble à l'amour, à la vie ou à l'espoir.

Grâce à une machinerie digne du grand guignol, les objets volent, les corps valdinguent et tout l'étage est chahuté par divers incendies, fuites, tempêtes et autres sinistres délirants qui finissent en un chaos étourdissant.

Attachants au possible, risibles et irrésistibles, nos trois anti-héros nous hallucinent autant qu'ils nous font pleurer... de rire.

Bigre, une comédie burlesque et survoltée

Avec Bigre, Pierre Guillois (Le Chant des soupirs, Nique la misère, Grand fracas issu de rien, cabaret spectral) signe une comédie de mœurs surprenante et complètement délirante. Du théâtre de boulevard ? De l’humour ? Il nous en sert à foison mais avec une touche personnelle et originale. En effet, le metteur en scène relève avec brio le défi d’un spectacle sans paroles. D’ailleurs, les situations burlesques et extravagantes se passent largement de mots. Et on n'en rit que mieux ! 

Pour la critique, le spectacle s’inscrit dans la lignée des Jérôme Deschamps et Jacques Tati (dixit Télérama). Bigre fait sensation auprès du public et de la presse. Dans Le Monde, on parle d’un “rire qui s’accompagne d’une émotion qui ne s’efface pas, une fois sorti du théâtre”. Pour L’Humanité, ce “mélo burlesque” est “un parfait remède à la morosité”. Les “trois comédiens au sommet de leur art” (Ouest France) brillent dans cette “farce muette qui va faire du bruit” (Les Échos).

Les shows du café-théâtre sont à découvrir ici

Distribution BIGRE (Theatre Tristan Bernard)

Avis spectateurs

Rédiger Un Avis

5

Un bon moment de détente et de rire Spectacle très agreable

Dom - 22/12/2016

5

Excellent performances d'acteurs à découvrir d'urgence Hilarant et tant talentueux... enfin du théâtre comique burlesque qui fait rire toute la salle.. et ça sans un mot. Performances remarquables. Idée originale exquise. À voir de toute urgence !

Puteolien92 - 18/12/2016

5

Genial! N'hésitez surtout pas. Mise en scène géniale, un décor brillant et des comédiens impressionnants. Cette pièce montre à elle seule les possibilités créatives qu'offre le théâtre. Super soirée, un grand bravo.

Thomas.P - 04/11/2016

2

Pas mal sans + Très long à démarrer. Quelques bonnes idées et drôle par moments mais au final, très déçue car les critiques étaient dithyrambiques, or ce n'est qu'une petite pièce, certes très sympathique pour se divertir, mais sans +.

bickylove - 26/10/2016

5

Un excellent spectacle d'humour visuel, regorgeant de trouvailles ! "BIGRE" est l'exemple même du spectacle irracontable parce que composé d'un ensemble de saynètes visuelles imbriquées les unes dans les autres pour créer une belle mécanique comique. On rit beaucoup, on est épaté par les trouvailles comiques et les idées réellement originales qui jalonne le récit, et le rythme ne faiblit pas. Un grand bravo aux créateurs de ce spectacle à voir absolument en ces temps sinistres !

WIZ - 23/10/2016

Ticketac en parle

Après un brillant succès, en début de saison, au Théâtre du Rond-Point, Bigre, la comédie ultra-loufoque et surréaliste signée Pierre Guillois fait actuellement les beaux jours du Théâtre Tristan Bernard ! Spectacle muet, folie ubuesque, découvrez l'univers absurde et le quotidien déjanté d'un trio d'hurluberlus...

Bigre, le mélo burlesque qui rassérène



Dans une très grande ville, sous les toits (plus précisément) fourmillent des personnages bien atypiques. Serrés, tassés dans l'exiguïté de minuscules chambres de bonnes, cohabitent parfois des personnalités, des caractères, des mondes dissemblables... Et pourtant ! Bigre dépeint avec finesse, avec intelligence, avec poésie, le quotidien complètement déglingué, parfois triste, parfois trash, de trois voisins, unis dans la solitude, la maladresse ou l'ennui.

A votre gauche, au bout d'un maigre couloir, vous apercevrez l'appartement (enfin la pièce) de l'excellent Olivier Martin Salvan, interprète lumineux d'un geek bourru au cœur tendre. Dans son cocon aseptisé aux murs immaculés, il mène une vie de robot-stylite, accumule les merveilles technologiques (on croirait voir un vaisseau spatial) et se relaxe au karaoké (dans une langue qui n'existe pas).

Le studio mitoyen est l'exact opposé du premier, tout y est amassé en désordre, dans une sorte de capharnaüm absurde où les objets les plus insolites ont pris le dessus sur son occupant, un hippie-vegie-baba cool frêle et désordonné, joué par l'auteur et le metteur en scène en personne : Pierre Guillois. Désordonnée, la troisième et dernière voisine de palier l'est également... Mais dans le tempérament !


Agathe L'Huillier (comédienne à croquer) incarne une pin-up tête en l'air récidiviste, apprentie en médecine, gaga de tout ce qui brille (ou qui est rose bonbon), qui enchaîne avec maestria les étourderies comme faire tomber du détergent dans le bocal de son poisson rouge, jeter celui-ci par mégarde dans le lavabo ou s'improviser kiné, pour le plus grand malheur de ses camarades de vie... Un trio complémentaire en somme, sur les planches du Théâtre Tristan Bernard, qui troque le langage et les longues tirades interminables contre un spectacle sans parole, extrêmement drôle et touchant, véritable OVNI théâtral  maîtrisé qui ne vous laissera pas indifférent... A voir !

L'univers irrésistible de Pierre Guillois


Il impose son style décalé et survolté avec une insolente sincérité... De l'humour noir de Le Gros, la Vache et le Mainate (au Théâtre du Rond-Point, en 2012) à l'hypnotique et jubilatoire Grand fracas issu de rien, en passant par l'opéra de rue irrévérencieux de Rigoletto, Pierre Guillois (ancien assistant de Jean-Michel Ribes et ancien directeur du Théâtre du Peuple de Bussang), l'auteur inspiré de Bigre, signe encore une fois un petit bijou d'écriture, frais, moderne, au carrefour entre le burlesque, le grand-guignol, le comique, l'art clownesque et la poésie. Un exercice de style qui fonctionne, parfaitement... Et on en redemande !
-

map-head

THÉÂTRE TRISTAN BERNARD

64 RUE DU ROCHER
75008 Paris

Voir la salle
METRO : ST LAZARE - VILLIERS
  • ASSURANCE REMBOURSEMENT

  • PLACES SUR PLAN

  • SERVICE CLIENT

  • PAIEMENT SÉCURISÉ

Newsletter

Ne manquez aucun bon plan ! Avec notre newsletter hebdomadaire

Les informations recueillies ci-dessus sont destinées à Ticketac afin de vous adresser notre newsletter. Vous pouvez à tout moment modifier vos préférences et vous opposer à recevoir des offres par courrier électronique en utilisant le lien de désabonnement figurant dans chaque message provenant de notre société, demander à accéder, à faire rectifier ou à faire supprimer, les informations vous concernant traitées par notre société. Pour exercer vos droits auprès de notre société, écrivez à dpo@ticketac.com. Pour en savoir plus sur vos droits, consultez notre Politique de Confidentialité.

Chargement ...