Mon compte

Sponsorisé

À ne pas manquer

Sponsorisé

À l'affiche

Théâtre Tristan Bernard


À l'affiche dans cette salle

2 résultats

  • JULIEN COTTEREAU DANS AAAHH BIBI

    Théâtre Tristan Bernard - Paris

    Du 10/04/2020 au 26/04/2020

    JULIEN COTTEREAU DANS AAAHH BIBI

    Un jeune homme, Bibi, poussé par une folle tempête, entre dans un lieu abandonné. Il enfile un gilet de cirque trouvé par terre. Un cirque onirique et réinve...

    19,5€ au lieu de 26€

    Jusqu'à
    -25%

  • NOTRE D(R)AME

    Théâtre Tristan Bernard - Paris

    Du 08/04/2020 au 27/06/2020

    NOTRE D(R)AME

    QUAND LES GARGOUILLES S’EN MÊLENT 16 avril 2019. La cathédrale la plus célèbreau monde vient de brûler.Les gargouilles ont échappé au pireet c’est avec el...

    20,6€ au lieu de 25,85€

    Jusqu'à
    -21%

Histoire

Théâtre Tristan Bernard

Théâtre Tristan Bernard

64 Rue Du Rocher
75008 Paris

Metro : St Lazare - Villiers
398 sièges

Le Théâtre Tristan Bernard, construit en 1911 par la fondation Léopold Bellan, est situé à Paris dans le 8e arrondissement. Ce théâtre, proche des Batignolles et de la place de Clichy, porte le nom du célèbre auteur dramatique Tristan Bernard qui y fut directeur durant les années 1930. L'auteur en profite pour créer de nombreuses comédies jonglant entre l'humour et les critiques sociales. Il est aujourd'hui dirigé par Edy Saiovici. De nombreuses comédies, one man show et de stand up y sont à l'affiche.

Théâtre Tristan-Bernard : une petite salle sans prétention

Le Théâtre Tristan-Bernard est un théâtre parisien privé. Dès 1911, le théâtre accueillait des spectacles éducatifs et des réunions pour une institution de jeunes filles. En 1919, la salle ouvre au grand public sous le nom de Théâtre Albert Ier, en l’honneur du roi des Belges. Ce n’est qu’en 1930, que Tristan Bernard prend la direction de la salle en la rebaptisant Théâtre Tristan-Bernard. Durant toute une saison, cet auteur y présente ses comédies, puis quitte le théâtre en emportant avec lui son nom puisque le théâtre reprend l’appellation de Théâtre Albert Ier. En 1936, en rentrant des États-Unis, le comédien Charles de Rochefort prend la direction du théâtre et le renomme Théâtre Charles-de-Rochefort. L’homme, sous le pseudonyme Chas D. Strongstone, y joue Allo, police secours, une pièce policière qu’il a écrite lui-même. Grâce au succès de sa première pièce, Charles de Rochefort présente, par la suite, plusieurs de ses pièces policières et à suspens. À cette même époque, le concours des Jeunes Compagnies de théâtre est organisé chaque année au mois de mai dans la salle. En 1973, Dominique Nohain (fils de l’animateur Jean Nohain) rachète le théâtre et lui redonne le nom de Théâtre Tristan-Bernard. Sous la direction d’Edy Saiovici, de 1986 à son décès en 2013, puis de sa femme Mireille Saiovici, le théâtre Tristan-Bernard retrouve une place de choix au sein des salles de spectacle parisiennes. Alliant, dans sa programmation, le rire, la littérature et la critique sociale, ce petit théâtre à l’italienne a su créer une alchimie efficace. Sébastien Azzopardi, Arthur Jugnot, Agnès Boury ou Anne Bouvier sont autant de metteurs en scène à être passés, ces dernières années, par le théâtre Tristan-Bernard.

Plan d'accès à la salle

Afficher les salles à proximité

Ces spectacles ont été joués dans cette salle

Les avis des spectateurs

23/02/2016

Tlse31 - Salle étouffante

"Je vous ecoute" est une pièce sympa à voir et le théâtre à du charme et une jolie architecture, mais il y règne une chaleur étouffante à obliger à quitter les lieux à un spectateur.

Signaler cet avis