Présentation

Nous sommes à l’aube des événements de 1929. Dans un monde encore insouciant et léger, Lear décide d’abandonner son empire et de le redistribuer entre ses trois filles. Mais le refus de Cordélia, la plus jeune, entraînera sa colère et son propre déclin. Tandis que les deux autres se déchirent pour sa fortune, l’isolant de ses amis et finissant par le jeter dehors, seul sur la lande, accompagné de son fou, il plongera de plus en plus dans la folie. Ici, Lear est représenté sous les traits d’un grand nabab du cinéma. Quand il commencera à perdre la raison, il nous entraînera dans ses visions d’un monde transfiguré, nous racontant son histoire par le prisme déformé des fantômes et des artifices cinématographiques. Quand Cordélia reviendra, il sera trop tard. Le mot « fin » se sera irrémédiablement inscrit pour le vieux Lear.

Le Roi Lear, nouvelle mise en abîme de Jean-Luc Revol

Quand Jean-Luc Revol, metteur en scène, revisite Le Roi Lear, cela donne un casting prestigieux et talentueux dont Shakespeare pourrait se féliciter. Au côté de Michel Aumont, l’on retrouve sur scène Marianne Basler, Bruno Abraham-Kremer, Agathe Bonitzer, Anne Bouvier, Olivier Breitman, Frédérix Chevaux, Denis d’Arcangelo… sur une musique de Bernard Vallery. On plonge à corps perdu dans les années 1930, dans un classique très connu mais auquel chaque adaptation donne un nouveau relief. Jean-Luc Revol prend le parti d’une mise en profondeur, d’un jeu de lumière qui perturbe l’œil et l’esprit. On passe de l’ombre à la pleine lumière, du noir et blanc à l’éclatante couleur. Nous sommes à la veille de la crise de 1929, juste avant que ce monde, qui se tient devant le spectateur, bascule. Lear est roi, omniprésent, omnipotent, fou à demi-mot, car la folie ne se nomme pas. Au crépuscule de sa vie, il divise son empire pour en faire profiter ses filles. Mais Cordélia n’en veut pas, et c’est là que s’amorcent la lente disgrâce et le chaos…

Distribution LE ROI LEAR, AVEC MICHEL AUMONT

Avis spectateurs

Rédiger Un Avis

5

Magnifique !!! Texte superbe et encore tout à fait d'actualité joué par une troupe de comédiens formidables. On passe vraiment une excellente soirée. Dommage que la salle n'est pas été plus remplie, ça vaut vraiment le coup d'y aller. Un très bon moment !

Flo - 03/12/2015

5

Un Grand moment de theatre Une Belle mise en scène. De très bons acteurs entourent Michel Aumont. Un peu long mais on ne s'ennuie pas. A ne pas rater si on aime la tragédie. A voir

Cricri - 29/11/2015

2

Déception: Nous avons eu l'impression d'assister à une parodie. Seul Bruno Abraham Kremer jouait vraiment juste et avait une diction parfaite. Nous étions au 9ème rang et certains passages étaient inaudibles.

SOCACIE - 01/11/2015

2

Michel Aumont en deça du rôle Michel Aumont moyen

Boislevent - 01/11/2015

5

Super Excellente pièce très bien joué

Carter - 21/10/2015

map-head

THÉÂTRE DE LA MADELEINE

19 RUE DE SURENE
75008 Paris

Voir la salle
METRO : MADELEINE (lignes 8, 12, 14) / ARRÊT DE BUS : MADELEINE (lignes 24, 42, 52, 94) / Station de Vélib' à proximité / Station Autolib' à proximité / Parkings à proximité

ça peut également vous interesser

  • ASSURANCE REMBOURSEMENT

    ASSURANCE REMBOURSEMENT

  • PLACES SUR PLAN

    PLACES SUR PLAN

  • SERVICE CLIENT

    SERVICE CLIENT

  • PAIEMENT SÉCURISÉ

    PAIEMENT SÉCURISÉ


Chargement ...