• Garantie annulation
  • Service client 01 57 08 71 80

Sponsorisé

À ne pas manquer

Sponsorisé

À l'affiche

Théâtre Saint-Georges


À l'affiche dans cette salle

3 résultats

  • LES FAUX BRITISH

    Théâtre Saint-Georges - Paris

    Du 22/10/2019 au 04/01/2020

    LES FAUX BRITISH

    Après leur triomphe en 2015, Les Faux British déménagent au Théâtre Saint-Georges et poursuivent leur enquête meurtrière dans le même tourbillon de catastrophe...

    - MOLIERE DE LA COMEDIE 2016 ! -

    À partir de 17,5€

  • LE MALADE IMAGINAIRE (Theatre Saint-Georges)

    Théâtre Saint-Georges - Paris

    Du 22/10/2019 au 04/04/2020

    LE MALADE IMAGINAIRE (Theatre Saint-Georges)

    C'est au cours d'une représentation du " Malade Imaginaire " que Molière poussa le premier de ses derniers soupirs. Notre grand homme, déjà malade, écri...

    16,6€ au lieu de 26,85€

    Jusqu'à
    -38%

  • LES FOURBERIES DE SCAPIN (Theatre Saint Georges)

    Théâtre Saint-Georges - Paris

    Du 23/10/2019 au 30/05/2020

    LES FOURBERIES DE SCAPIN (Theatre Saint Georges)

    Une version éminemment tonique de la plus célèbre des comédies de Molière. Un scapin virevoltant dénoue avec malice les intrigues amoureuses tout en réglant...

    - NOMME AUX MOLIERES 2017 -

    15,5€ au lieu de 26,80€

    Jusqu'à
    -42%

Histoire

Théâtre Saint-Georges

Théâtre Saint-Georges

51, Rue Saint-georges
75009 Paris

Métro : Ligne 12 / Saint-georges

réservez Votre Parking Sur Onepark


498 sièges

Aller au théâtre Saint-Georges, c’est voyager à travers l'histoire culturelle du quartier de la "Nouvelle Athènes", découvrir l'architecture romanesque des environs et sentir l'esprit chevaleresque qui hante les lieux en la personne de Saint-Georges, patron des chevaliers. Un enchantement qui ne nous quitte pas en pénétrant dans la salle de cet hôtel particulier. Les grands rendez-vous théâtraux sont ici. Alors, ce soir pièce de théâtre ou one man show ?

Le rire est toujours à l'honneur au Théâtre Saint-Georges

Si François Truffaut a choisi en 1980 le décor du Théâtre Saint-Georges pour tourner son film Le Dernier Métro, ce n'est pas un hasard. C'est que le théâtre s'inscrit véritablement dans l'histoire parisienne. Sur la sobre façade du théâtre, le nom s'affiche en lettres rouges et renseigne sur la grande présence du Théâtre Saint-Georges dans le 9e arrondissement. Inauguré en 1929, le théâtre a abrité l'histoire des lettres parisiennes. Il s'est notamment illustré en jouant des pièces de boulevard. Le rire est à l'honneur depuis son inauguration en 1929. Au Théâtre Saint-Georges, de grands noms se sont illustrés, profitant de cette scène parisienne pour asseoir leur notoriété. Jacqueline Maillan et Pierre Brasseur y ont vécu de beaux succès. Mary Morgan dirige le théâtre de 1943 a 1978. Elle favorise les écritures contemporaines drôles et dont la qualité littéraire n'est plus à démontrer. Le théâtre compte grâce à son influence de célèbres auteurs à son palmarès des représentations tels que Marcel Aymé ou bien encore Sacha Guitry. Conscientes de cet exceptionnel héritage, les directrices depuis 1984, Marie-France Mignal et France Delhalle privilégient le style de pièce et la qualité d'interprétation qui ont fait le succès du Théâtre Saint-Georges. Sous la direction de France Delahalle et Marie-France Mignal, les comédies se succèdent sur la scène du Théâtre Saint-Georges. Les deux directrices programment des spectacles de Robert Lamoureux (Si je peux me permettre), d’Eric Assous (Les belles-sœurs) et une grande partie de l’œuvre de Maria Pacôme. Le public a eu l’occasion d’applaudir Daniel Prévost, Stéphane Bern, Sabine Haudepin... France Delahalle décède en 2004. Son acolyte Marie-France Mignal reprend alors elle seule les rênes du théâtre.

Plan d'accès à la salle

Afficher les salles à proximité

Photo

Les avis des spectateurs

07/10/2017

Sissi - Pièce du vendredi 6 octobre "on s'embrasse quand même"

Nous avons passé une super soirée. Très bon duo, de l'humour et des réparties à mourir de rire. Nous aimerions partagé notre avis avec eux. Merci.

Signaler cet avis