LE JOURNAL D'AUDREY

Informations

jusqu'à -43% 17,55€ 30,85€

Présentation

Retrouvez la vie et l'oeuvre d'Audrey Hepburn, icône atypique et son alter ego secret dans le Journal d'Audrey au Studio Hébertot

Icône atypique mais forte, Audrey Hepburn a séduit bien au-delà de son époque. Entre Histoire et fiction, drame et comédie musicale, Le Journal d’Audrey évoque la personnalité rebelle et originale de la star en interrogeant sa jeunesse difficile, source de ses engagements inflexibles envers l’enfance bafouée.
Audrey s’est forgé un caractère tantôt sage et docile, tantôt libre et sauvage, émergé de l'amour pour son père, nourri par sa passion pour la danse et guidé par son âme sœur, Anne Frank, dont la voix résonne dans son esprit. La pièce réinvente l'icône et parcourt les méandres sur lesquels s'est fondée cette personnalité touchante, finement décalée mais puissamment sincère et éblouissante. 

La pièce couvre 50 ans de la vie de l’icône du cinéma, de l’enfant abandonné à la star hollywoodienne et à la femme porte-parole pour des enfants du tiers monde. 
Deux facettes de sa personne sont mises en lumière. D'une part sa fascination pour l’œuvre de sa jeune compatriote, Anne Frank, qui déterminera son choix d’apporter de l’amour aux enfants. D'autre part, les souffrances causées par le départ de son père, blessure qui sera déterminante pour son talent particulier et son immense succès.

calendar

Chargement du calendrier...

Photos & Vidéos

Distribution

  • Gala Vinogradova Sassoon : Comédien / Auteur

LE JOURNAL D'AUDREY - Avis des spectateurs (5)

Rédiger Un Avis

5

J'ai vu la pièce le 20 mars 2022. Le spectacle réveilles les consciences, c'est un vrai travail d'historien, d’écrivain et d'actrice. On apprends qu'Audrey Hepburn n'a pas eu que des cadeaux, elle a vécu des émotions très dures, inimaginables, et elle a tout pardonné. Elle a épousé la cause des enfants, elle a tendu la main aux plus démunies, aux enfants. Et elle a gravi le sommet de son art sans aucune prétention. En l’incarnant l'actrice-auteure racontes l'histoire. J'ai trouvé la personnalité juste, l'histoire fidèle. L'auteure relèves un problème universelle, celui d’humanité. Si l'on n'en parle pas toujours, si on ne prend pas garde l'histoire se reproduit. Le spectacle le fait avec l’art et beaucoup de psychologie, en parlant de relation père, mère, enfants, en parlant aux cœurs. Vahe Khatcherian.

Vahe - 05/04/2022

5

Une émotion simple, profonde, brisée, qui réconforte Je ne connaissais pas l'histoire d'Audrey Hepburn et pourtant très vite j'ai été pris dans les vas et viens émotionnels de l'actrice qui tient la scène avec une sensibilité et une présence étonnante. On s'y attache et on comprends. A plusieurs reprises, très naturellement, elle fait quelques pas de danse, chante à capela, toujours avec justesse et fragilité et reviens sur ces doutes, ses manques. On ne voit pas le temps passé et lorsque la scène devient noire et le reste, on ne comprend pas que c'est terminé, on aurait voulu resté encore un peu dans cette intimité simple et juste. J?ai passé un très beau moment en compagnie de ce personnage, qui nous montre avec douceur ses blessures, ses fêlures, ses espoirs, sa sincérité déroutante, et sa soif d?être utile aux autres, aux enfants. Ca fait beaucoup de bien. Allez-y sans attente et vous recevrez beaucoup.

L'équation - 04/03/2020

5

Touché ! Gala Vinogradova incarne -au-delà du réel- Audrey Hepburn dans cette pièce historico-musicale aux accents de biopic doux-amer ! Elle reprend sublim(inal)ement des chansons de My Fair Lady et autres extraits des films de la Divine Audrey... Bref, un vrai beau moment d'émotion dans ce monde de brutes!!

julos - 12/02/2020

5

Une superbe leçon de vie, d’élégance et d’empathie Quelle émotion de voir surgir devant nous, vivante, pétillante et délicieuse, Audrey Hepburn, venue nous conter avec sa grâce, son élégance et sa légèreté les grandes lignes de sa vie par le chant, la danse et des personnages variés qu’elle incarne tour à tour, seule sur scène. Et de découvrir, derrière le glamour et l’insouciance apparente, des souffrances, des fêlures, ou des échecs de sa prime enfance, et un pathos partagé avec sa compatriote Anne Franck pendant la guerre, qui l’inspirera par la suite. Dans lesquels elle puisera cette force, cette empathie, cette volonté d’être utile aux autres, d’apporter de l’amour aux enfants, de la beauté et du rêve aux spectateurs. La pièce virevolte dans un subtil équilibre entre légèreté et gravité, distillant par touches intimistes des réflexions sur la vie, l’amour ou la beauté, tout en pinçant délicatement toutes les cordes de notre sensibilité. Nul doute que la remarquable interprète, Gala Vinogradova, puise dans son parcours personnel et une évidente résonance pour ressusciter avec autant de finesse et de bonheur une icône plus complexe que les apparences ne le laissaient supposer. Une superbe leçon de vie, d’élégance et d’empathie à partager jusqu'à 7 mars, au théâtre le passage vers les étoiles

Philippe - 19/01/2020

5

Bel hommage Excellent spectacle, j'y étais avec mon fis de 18 ans. Une artiste qui interprète Audrey Hepburn à sa façon, avec beaucoup de justesse, d'émotion, de partage avec le public. Le parallèle avec Anne Frank est juste et finalement extraordinaire, on a appris beaucoup des choses. Un vrai plaisir, fortement conseillé.

Tasseva - 13/12/2019

VOIR TOUS LES AVIS DES SPECTATEURS

LE JOURNAL D'AUDREY - Avis presse

Nous nous trouvons en la compagnie d'Audrey Hepburn… Personne aux valeurs profondes, fortes en convictions, et des principes rayonnants de sagesses. Gala Vinogradova, l'interprète, nous trouble par les souvenirs, l'histoire qu'elle fait sienne le temps d'une traversée. Le trouble se prolonge quand, dans cette traversée, on y rencontre, ce regard singulier, ce sourire franc, ces postures élégantes signées Audrey

LA PROVENCE

Gracieuse et rayonnante à la Audrey Hepburn, Gala Vinogradova … au parcours impressionnant, docteure en philosophie, polytechnicienne, formée à la Dramatic Arts de Londres ... a crée une pièce pleine de douceur... C’est cette humanité, cette envie d’agir, cette joie de vivre mais aussi cette détresse que la pièce impose. D’une certaine façon, la comédienne a fait venir Audrey sur scène. Et le public en sort sous le choc.

LE JOURNAL DES CRÉATIONS DU 21E

map-head

STUDIO HEBERTOT

78 BIS BOULEVARD DES BATIGNOLLES
75017 Paris

Voir la salle

MÉTRO : Ligne 3 (Gallieni / Pont de Levallois) Station Villiers. Ligne 2 (Nation / Porte Dauphine) Station Rome ou Villiers

BUS : Ligne 30 Arrêt Rome ou Villiers
Ligne 53 Arrêt Rome Batignolles
Ligne 66 Arrêt Bd des Batignolles

PARKING : Parking Villiers 19 avenue Villiers
Parking de l’Europe Bd des Batignolles au niveau du métro Rome

  • ASSURANCE REMBOURSEMENT

  • PLACES SUR PLAN

  • SERVICE CLIENT

  • PAIEMENT SÉCURISÉ

Newsletter

Ne manquez aucun bon plan ! Avec notre newsletter hebdomadaire

Les informations recueillies ci-dessus sont destinées à Ticketac afin de vous adresser notre newsletter. Vous pouvez à tout moment modifier vos préférences et vous opposer à recevoir des offres par courrier électronique en utilisant le lien de désabonnement figurant dans chaque message provenant de notre société, demander à accéder, à faire rectifier ou à faire supprimer, les informations vous concernant traitées par notre société. Pour exercer vos droits auprès de notre société, écrivez à dpo@ticketac.com. Pour en savoir plus sur vos droits, consultez notre Politique de Confidentialité.

Chargement ...