LE BALLET ROYAL DE LA NUIT

Ce spectacle n’est plus disponible

Restez informez sur les prochaines dates

Créer Une Alerte

Présentation

1653 : Le jeune Louis XIV a quinze ans, il vient d'être sacré à Reims Roi de France et de Navarre. Mais son activité favorite est la danse qu'il apprend avec les meilleurs maîtres depuis l'âge de sept ans. Il apparaît pour la première fois dans un ballet de cour en 1651, puis ses qualités se fortifiant, il devient un danseur remarquable. Le Ballet de la Nuit arrive à point nommé : en cette année 1653, le Fronde se finissant, Louis est plus que jamais légitime. Dans cette vaste allégorie de la Nuit vaincue par le Jour (le bien triomphant du mal...), Louis va incarner durant toute la soirée différents personnages (une Heure, un Curieux, un Ardent, un Furieux) pour être enfin, dans la conclusion du ballet, l'incarnation de l'Aurore : "Le Soleil qui me suit c'est le jeune Louis ; la troupe des astres s'enfuit, dès que ce grand Roi s'avance". Cette première apparition du Roi Soleil, symbole qui ne le quittera plus, marque l'apogée d'un ballet de cour exceptionnel : Benserade, Boesset, Cambefort, Lambert ont réuni leurs talents pour un spectacle d'une grande durée, avec quarante-cinq "entrées" qui voient défiler les personnages, symboles et animaux les plus inattendus, incarnés par les membres de la famille royale, et des chanteurs et danseurs professionnels. Les décors et machines de Torelli font merveille dans la salle du Petit-Bourbon, et leur gravure permet la diffusion de cette représentation d'exception, suivie de six autres. Dansé devant la Reine, la cour et Mazarin, le Ballet de la Nuit pose Louis XIV en figure principale de son royaume.
Sébastien Daucé et Francesca Lattuada ont convoqué musiciens, chanteurs et acrobates pour faire revivre l'émerveillement d'une soirée sans égal, symbole de la passion de Louis XIV pour les arts, et aube de l'opéra français. Le triomphe de cette production lors de sa création en 2017 appelait sa reprise pour les célébrations de l'inauguration de l'Opéra Royal : grande cérémonie de cour, magnifique mise en scène qui éblouit les spectateurs de tous âges, ses représentations se tiendront dans les dates exactes du 250e anniversaire de notre théâtre (16 mai 1770).

Programme :
Le Ballet Royal de la Nuit
Grand divertissement pour le jeune Roi Soleil
D’après Le Ballet Royal de la Nuit (1653) d’Isaac de Benserade (1613-1691), Jean de Cambefort (1605-1661), Louis Constantin (1585-1657). 
Avec des extraits d’Orfeo (1647) de Luigi Rossi (1597-1653), Ercole Amante (1661) de Francesco Cavalli (1602-1676), et des airs de ballet d’Antoine Boësset (1587-1643) et Michel Lambert (1610-1696).
Créé le 23 février 1653 au Petit-Bourbon à Paris.

Avec :
Lucile Richardot La Nuit, Vénus Italienne
Violaine Le Chenadec Une Heure, Cintia, Une Grâce Française
Caroline Weynants Eurydice, Une Grâce Française
Ilektra Platiopoulou Junon
Caroline Dangin-Bardot Vénus, Le Silence
Perrine Devillers Pasitea, Mnémosyne, L'Aurore
Léa Trommenschlager La Lune, Déjanire, Une Grâce Française
David Tricou Apollon
NN Endymion
Etienne Bazola Le Sommeil
Renaud Bres Hercule
Nicolas Brooymans Grand Sacrificateur
Danseur, acrobates, jongleurs
Ensemble Correspondances Chœur et orchestre 
Sébastien Daucé Direction et reconstitution musicales
Francesca Lattuada Mise en scène, chorégraphies, scénographie, costumes
Olivier Charpentier Dessin des costumes
Ateliers MBV Bruno-Fatalot Réalisation des costumes
Catherine Saint-Sever Création maquillages, coiffures et perruques
Aitor Ibañez Création vidéo (extraits vidéo de Mark Bone et Dan Rubotton)
Christian Dubet Lumières A savoir :
- Pour tout achat de billet dans la catégorie Prestige, une coupe de champagne et le programme vous seront offerts.

- Vous avez la possibilité de garer votre véhicule sur le parking de la Place d’Armes, devant le château (dans la limite des places disponibles). - Ce parking est payant en journée et souvent saturé. - Toutefois, le stationnement est offert les soirs de spectacle, mais seulement à partir de 19h. En conséquence, les heures de stationnement effectuées avant 19h restent payantes

ça peut également vous interesser

LA BELLE AU BOIS DORMANT OPERA ET BALLET NATIONAL DE LETTONIE

THÉÂTRE DES CHAMPS ELYSEES,
Paris

dès 33,05€

BALLET NATIONAL DE MARSEILLE AU CHATELET

THÉÂTRE DU CHATELET,
Paris

dès 49,55€

  • ASSURANCE REMBOURSEMENT

    ASSURANCE REMBOURSEMENT

  • PLACES SUR PLAN

    PLACES SUR PLAN

  • SERVICE CLIENT

    SERVICE CLIENT

  • PAIEMENT SÉCURISÉ

    PAIEMENT SÉCURISÉ


Chargement ...