Ce spectacle n’est plus disponible

Restez informés sur les prochaines dates

Présentation

Une mère apprend l’impensable : son fils est mort dans une fusillade de masse au cours d’une fête.
Anéantie, elle doit faire face au quotidien.
Mais comment surmonter cette tragédie ?
Comment penser ?
Comment vivre ?
Comment aimer ?
Comment dormir quand c’est son fils le meurtrier ?

Distribution

  • Élisabeth Gentet-Ravasco : Auteur
  • Stephane Daurat : Metteur en scène
  • Véronique Augereau : Comédien

APRÈS LE CHAOS - Avis des spectateurs (1)

Rédiger Un Avis

5

j'y suis allée un peu à reculons, pour accompagner des amis. Le sujet me faisait peur, un seul en scène ne me tentait pas plus que ça. Que cela aurait été dommage de louper un tel spectacle à cause de mes à priori. C'est un pur moment de théâtre comme on aime tant en vivre. La comédienne est fantastique, elle nous entraine avec elle à la rencontre de foultitude de personnages qui viennent bousculer sa vie et celle de sa famille. Avec elle on se demande comment faire pour supporter un tel drame, comment vivre après. Je ne vous raconterai pas la fin, mais c'est intense et poignant. Et en sortant, bon nombre de spectateurs, abasourdis et presque écrasés par cette histoire et ce spectacle, reprenaient leur esprit en répétant quel bonheur d'avoir autant souffert avec cette mère. Oui, un vrai bonheur! Dur et implacable, mais un spectacle que je ne suis pas prête d'oublier. Merci à Véronique Augereau.

aga - 25/03/2022

APRÈS LE CHAOS - Avis presse

Avec cette pièce brillante et magnifiquement écrite, nous allons partir au cœur de la tragédie, à la rencontre de l’horreur et nous allons tenter de comprendre l’incompréhensible. Au compte goutte, au milieu d’un plateau presque vide, avec un véritable suspense digne d’un film noir, des mots rudes, directs et crus, le récit des évènements tragiques va nous être dévoilé. Véronique Augereau, bouleversante et déroutante, compose avec la lumière, la bande son étrange, les projections mystérieuses et abstraites et nous livre ce texte si puissant, imprégné d’émotion

FOUDART

La comédienne est purement et simplement admirable. Toujours dans une irréprochable justesse, sans jamais pousser le curseur trop loin, sans pathos de mauvais aloi, elle est bouleversante à nous faire partager les émotions de son personnage. Dès ses premiers mots, il est impossible de se détourner de ce qu’elle nous dit. Dans une magnifique démarche de vérité, elle incarne cette femme anéantie qui se pose quantité de questions. (…) Stéphane Daurat a bien compris qu’il était nécessaire de se situer dans une recherche de simplicité et d’intense rigueur. Ici, pas d’effets, pas de faux-semblants. De manière à laisser beaucoup de place au public afin qu’il puisse ressentir ses propres émotions.

DE LA COUR AU JARDIN

Véronique Augereau sert magistralement le texte d’Élisabeth Gentet-Rabasco, qui raconte une mère dont le fils a commis l’indicible. Une pièce dont on sort en disant « oh putain », en vérifiant bien que tout est resté normal, que c’était bien du théâtre. (…) Après le chaos est une pièce qui se voit, qui ne se raconte pas. Une pièce que le spectateur reçoit dans un silence de béton, tellement il est saisi par ce qui se déroule sur scène. Il n’y a pas un bruit dans la salle, quelques Ouch choqués par moment. Au début, pas après. Le texte est fort, puissant.

JE N'AI QU'UNE VIE

C’est le très beau monologue d’une mère qu’a écrit Elizabeth Gentet-Ravasco, une mère dont le fils a tué 19 personnes. (…) Véronique Augereau pieds nus, désarmée est cette mère dont le monde s’effondre et qui s’offre avec sincérité, tendresse, fureur, besoin de comprendre et d’être comprise. Elle est ce bloc d’incompréhension et de douleur, se débattant pour tenter d’échapper à la réalité et trouver une issue. Elle est magnifique. Sans jamais sombrer dans le pathos, elle nous laisse bouleversés, le cœur brisé comme le sien.

SNES

Terriblement vraie.  Après le chaos est une pièce magnifique ! Il faut juste penser à aller la voir un jour où le moral est bon. Le sujet est grave – une mère apprend que son enfant est mort dans une fusillade – et pourtant original, mais inutile de dire ici pourquoi. Dans ce spectacle solo, l’interprète joue tous les états par lesquels passe cette femme avec une vérité absolue. La gradation entre l’incompréhension, le déni, le désespoir, la culpabilité, le droit ou non d’être désespérée et la résolution face aux enfants qui restent est parfaitement maîtrisée. Le jeu est tellement bon que l’on sort de la salle en se demandant si nous sommes réellement assez proches de notre propre progéniture… Les projections et bruitages sont évocateurs sans être téléphonés. Le travail des lumières est soigné. On est pris aux tripes.

HOLYBUZZ

  • ASSURANCE REMBOURSEMENT

  • PLACES SUR PLAN

  • SERVICE CLIENT

  • PAIEMENT SÉCURISÉ

Newsletter

Ne manquez aucun bon plan ! Avec notre newsletter hebdomadaire

Les informations recueillies ci-dessus sont destinées à Ticketac afin de vous adresser notre newsletter. Vous pouvez à tout moment modifier vos préférences et vous opposer à recevoir des offres par courrier électronique en utilisant le lien de désabonnement figurant dans chaque message provenant de notre société, demander à accéder, à faire rectifier ou à faire supprimer, les informations vous concernant traitées par notre société. Pour exercer vos droits auprès de notre société, écrivez à dpo@ticketac.com. Pour en savoir plus sur vos droits, consultez notre Politique de Confidentialité.

Chargement ...