BIS ZUM TOD (T2G)

Informations

Ce spectacle n’est plus disponible

Ce spectacle n’est plus disponible

Présentation

L’artiste suédois installé à Berlin, Markus Öhrn, achève sa trilogie commencée avec "Conte d’Amour" en proposant une pièce tragique et nihiliste "Bis Zum Tod". Se situant dans le cadre cocooning et paternaliste d’une famille occidentale de classe moyenne, le spectacle qui ne contourne pas la question de la pédophilie, raconte comment la pensée psycho rigide du clan familial avec injonction au bien être et adhésion aux « valeurs » politiques néo-capitalistes, est un processus autodestructeur. Le metteur en scène et plasticien suédois Markus Öhrn révélait dans "Conte d’amour" présenté ici en 2011 l’inconscient sombre de nos sociétés occidentales patriarcales. C’était le premier volet d’une trilogie entreprise avec les compagnies Institutet (Suède) et Nya Rampen (Finlande), critique sociale sans concession, mettant au jour ce qui se cache dans les caves les plus noires et pourries d’un monde apparemment policé. Le romantisme et la figure du père tout puissant y recevaient un puissant uppercut. Dans le deuxième volet "We Love Africa and Africa Loves Us" (2012), Markus Öhrn décryptait l’hégémonie post-coloniale chargée de racisme. La relation de dépendance entretenue par l’aide humanitaire y était pointée, ou comment les Européens externalisent leur propre chaos sur un continent qu’ils fantasment. Le troisième volet qui clôt la trilogie poursuit cette même analyse sur l’hégémonie occidentale patriarcale. "Bis Zum Tod" traite de l’amour comme une puissance négative, une machine bien huilée avec, comme option intégrée, l’autodestruction et la mise à mort. Nous sommes toujours dans une famille occidentale de classe moyenne avec ses valeurs positives liées à la politique néo-capitaliste. Dans ce cocon familial bourgeois, un adolescent va provoquer un énorme traumatisme en tombant amoureux d’un pédophile. Markus Öhrn remarque : « Quel est le plus gros traumatisme qui peut actuellement déstabiliser le noyau familial dans notre société occidentale ? La pédophilie semble être la plus grande menace. Pourquoi elle nous effraie autant ? » Le spectacle se présente comme une incursion dans la psycho-logique de la famille où l’injonction au bien-être et à la pensée unique positiviste enferme chacun dans sa conviction d’être le meilleur, son propre dieu se retourne comme un gant et devient le socle de l’attitude black metal et du nihilisme.

BIS ZUM TOD (T2G) - Avis des spectateurs (0)

Aucun avis rédigé.
Rédiger Un Avis
map-head

T2G - THÉÂTRE DE GENNEVILLIERS

41 AVENUE DES GRESILLONS
92230 Gennevilliers

Voir la salle
À 15 minutes de Place de Clichy. -Métro : Ligne 13 - Gabriel-Péri -Navettes gratuites retour vers Paris

ça peut également vous intéresser

  • ASSURANCE REMBOURSEMENT

  • PLACES SUR PLAN

  • SERVICE CLIENT

  • PAIEMENT SÉCURISÉ

Newsletter

Ne manquez aucun bon plan ! Avec notre newsletter hebdomadaire

Les informations recueillies ci-dessus sont destinées à Ticketac afin de vous adresser notre newsletter. Vous pouvez à tout moment modifier vos préférences et vous opposer à recevoir des offres par courrier électronique en utilisant le lien de désabonnement figurant dans chaque message provenant de notre société, demander à accéder, à faire rectifier ou à faire supprimer, les informations vous concernant traitées par notre société. Pour exercer vos droits auprès de notre société, écrivez à dpo@ticketac.com. Pour en savoir plus sur vos droits, consultez notre Politique de Confidentialité.

Chargement ...