Informations

Ce spectacle n’est plus disponible

Ce spectacle n’est plus disponible

Présentation

Bénabar revient sur scène avec une tournée autour de son nouveau disque Les Indociles heureux

Deux albums la même année ? Parle-t-on d’un artiste urbain ou bien de Bénabar ? Si On Lâche Pas L’Affaire talonne d’aussi près Indocile Heureux, sorti début 2021, c’est parce que le chanteur populaire de 52 ans a connu une montée de sève créative qui ne pouvait que le pousser à envisager un nouveau projet.

Ce disque, « curieusement collectif et personnel », marque un tournant pour son auteur, qui a collaboré en confiance avec une équipe soudée depuis le précédent opus, travaillant à la fois l’écriture, plus resserrée, et le chant, plus assuré.

Si l’exécution des douze titres a été d’une surprenante rapidité, c’est que les fondations étaient solides. « Il y avait des chansons qui trainaient depuis un moment, des bouts de textes, on a beaucoup travaillé, j’ai pris un mois pour être sûr que j’avais de quoi faire un disque et une fois rassuré, ça a été vite. Comme je ne tournais pas et que j’étais hyperactif, ça s’est fait de façon détendue. Deux albums dans la même année ça ne s’est pas trop fait dans mon style de musique, c’est très urbain comme façon de bosser ! »

Le processus est simple : Tout part de Bénabar, mais d’autres auteurs et/ou compositeurs rattrapent la balle au bond et viennent enrichir ses idées. Ainsi « Monogame », où pour la première fois Bénabar chante les mots d’un auteur, en l’occurrence son complice Pierre-Yves Lebert. « J’ai beaucoup aimé bosser sur le texte d’un autre, c’est nouveau et différent pour moi ».

Les fans de l’artiste savent que sa spécialité est cette capacité à écrire des morceaux intimes chargés d’émotions qui parlent au plus grand nombre. Ainsi « Pétersbourg », sur la ville où il passa son voyage de noces, où la grande Histoire rencontre la petite, ou encore la chanson qui donne son titre à l’album avec cette image fulgurante de la vie, qui consiste à « faire du patin à glace pour la première fois ».

Si Bénabar n’est certes pas un rappeur, il a toutefois ce don d’observation qui lui permet de relever les incongruités de l’époque et de s’en moquer, tout en évitant de jouer les donneurs de leçon. Que l’on parle de « Mascarade », esquisse d’une critique des réseaux sociaux avec un portrait de femme qui surjoue le bonheur digital, ou de « J’Ai Perdu Le Mot De Passe », résumé des angoisses modernes de ce monde où l’on « accepte tout », signant des pactes « avec des serveurs qui se servent de nous », c’est toujours la même légèreté textuelle qui cache une deuxième couche, plus introspective, pour qui veut aller au-delà de la première lecture et des jolies mélodies.

Histoire de diversifier son tracklisting, Bénabar s’offre le luxe d’une chanson uptempo, « À Contre-Nuit », solaire et majestueuse, et offre un nouveau storytelling king size avec « Vanessa », la rencontre d’une fan d’astrologie à l’irrésistible ironie (la chanson, pas la femme).La surprise du chef, c’est bien sûr le duo avec Renaud, le genre de chanson qui ne saurait supporter l’à peu près. Le titre était déjà en construction lors du précédent album, quand la femme de Bénabar lui a suggéré l’idée d’un duo. « Je me suis dit que ça pourrait être un mec déprimé qui irait voir quelqu’un encore plus déprimé. Quand j’en ai parlé à Bertrand Lamblot (membre rapproché de sa team musicale, ndr), il m’a simplement répondu : “Bon, qui l’appelle ?” Parce qu’on pensait tous à la même personne, évidemment ! En plus c’est Renaud qui m’a présenté Les Corses, un restaurant dans le Sud pas loin de chez moi, donc c’était une évidence ». Le résultat, c’est « Chez Les Corses », un petit bijou finement ciselé avec un Renaud au meilleur de sa forme vocale.

Impossible de passer à côté du titre qui s’impose derechef comme un des plus beaux qu’il ait jamais interprété, « Reviens Me Quitter », dont l’idée vint à Bénabar en réécoutant le « Message Personnel » de Françoise Hardy. Démarré comme un exercice de style sur les saisons, la composition évolue quand le chanteur proposé la deuxième partie, live en studio. « On a gardé le texte écrit dans la cabine. C’est la première fois que je faisais ça, juste sur l’émotion, et ce passage a été écrit tel quel, devant le micro ». Une émotion palpable, mais sans excès d’épanchement. « Le pathos, c’est quelque chose que je déteste, en plus je pense que ça n’est pas un bon chemin. C’est le public qui doit pleurer, pas le chanteur. Là c’est une bonne surprise, le morceau a touché tous les gens qui l’ont écouté ».

En attendant la tournée tant retardée qui sera du coup l’occasion de défendre deux albums en même temps, voilà un dixième disque qui se veut différent tout en étant la suite logique du précédent. « J’aimerais que les gens ressentent ma volonté de prolonger une conversation, même si c’est quand même surtout moi qui parle. J’aurais été anxieux si je n’étais pas sûr de moi mais là, j’assume tout ».

On Lâche Pas L’Affaire vient remettre Bénabar au cœur de cette variété française haut de gamme qu’il incarne avec panache.

Olivier Cachin

Distribution

  • Bénabar : Chanteur

BENABAR - Avis des spectateurs (2)

Rédiger Un Avis

5

Comme toujours un vrai artiste en scène qui respecte son public Bravo un super spectacle avec un vrai artiste

nic - 28/03/2015

5

Bravo!! Le concert d'hier était génial. Bénabar est déchaîné, il sait alterner chansons douces avec chansons entraînantes et la présence d"un vrai orchestre est géant. Ils ont l'air complice et animent tous ensemble la scène. Je ne regrette pas ma soirée car il a également fait ses anciennes chansons avec un cafouillage génial sur la berceuse..

Aurore - 27/03/2015

Icone de bouclier

Assurance remboursement

Icone de siège

Places sur plan

Icone de casque

Service client

Icone de carte bleue

Paiement sécurisé

Newsletter

Ne manquez aucun bon plan ! Avec notre newsletter hebdomadaire

Les informations recueillies ci-dessus sont destinées à Ticketac afin de vous adresser notre newsletter. Vous pouvez à tout moment modifier vos préférences et vous opposer à recevoir des offres par courrier électronique en utilisant le lien de désabonnement figurant dans chaque message provenant de notre société, demander à accéder, à faire rectifier ou à faire supprimer, les informations vous concernant traitées par notre société. Pour exercer vos droits auprès de notre société, écrivez à dpo@ticketac.com. Pour en savoir plus sur vos droits, consultez notre Politique de Confidentialité.

Chargement ...