POUIC POUIC

Ce spectacle n’est plus disponible

Restez informés sur les prochaines dates

Présentation

Léonard Monestier, homme d'affaires avisé, cherche à se débarrasser d'une concession pétrolière sans valeur que son épouse, Jacqueline, a achetée à un escroc. Il jette alors son dévolu sur Antoine Brévin, un milliardaire courtisant sa fille Patricia, qui pourrait bien être le parfait "pigeon"...

Distribution POUIC POUIC

Avis spectateurs

Aucun avis rédigé.
Rédiger Un Avis

Avis presse

Il est toujours délicat d’adapter à la scène un film à grand succès (surtout avec le souvenir d'un Louis de Funès dans le rôle titre), tant les situations et les personnages nous sont familiers. Pourtant cette adaptation théâtrale revisitée fonctionne excellemment bien. La distribution est impeccable. Lionnel Astier est bluffant de présence, d’énergie et de justesse, mais ne relègue pas pour autant les autres personnages au rang de faire valoir. Au contraire, tous ont une touche de folie furieuse et les comédiens savent avec beaucoup de talent nous faire rire sans pour autant cabotiner ou en faire trop. La distribution est homogène, le texte est habillement mis au gout du jour, les coups de théâtre, les quiproquos et situations inextricables se succèdent sans temps morts. Une réussite.

AU-THEATRE

Il en faut du courage pour reprendre la comédie de Jacques Vilfrid aujourd'hui. Il est difficile, voire impossible, de supporter la comparaison avec ceux qui sont à l'origine de son succès grâce au film de Jean Girault, avec les inoubliables Jacqueline Maillan et Louis de Funès (1963). Valérie Mairesse, dans la robe de la naïve Cynthia Monestier, et Lionnel Astier, "son" époux, s'y essayent avec une énergie louable. Ils se démènent à qui mieux mieux aux côtés d'une troupe aussi motivée qu'eux et d'un vrai coq. Mais il leur manque le grain de folie et la fantaisie inhérents aux personnages. Il est vrai que l'histoire écrite en 1952 a sans doute pris un bon coup de vieux. Comment croire à cette escroquerie autour d'une concession pétrolière dans l'Orénoque ? On pourrait s'en amuser si la mise en scène était à la hauteur, vive et pétillante, mais ce n'est pas le cas. Le décor années 1970 manque de chaleur, et Pouic-Pouic, le poulet "domestique" de Cynthia Monestier, parfois tenu en laisse, arrive comme un cheveu sur la ­soupe. <b>Nathalie Simon</b>

FIGAROSCOPE

Métro : Quatre Septembre (ligne 3) ou Pyramides (ligne 7 ou 14) 

Bus : Opéra – 4 Septembre ou Petits Champs – Danielle Casanova (ligne 21 , 27 , 29 , 68 , 95) ou Richelieu – 4 Septembre (lignes 20, 29, 39, 74, 85)

Vélib' À Proximité

Parking : Pyramides (5 rue des Pyramides – 75001 Paris), Bourse (31 bis rue Vivienne – 75002 Paris) ou Place du Marché Saint-Honoré (39 place du Marché Saint-Honoré – 75001 Paris)

  • ASSURANCE REMBOURSEMENT

  • PLACES SUR PLAN

  • SERVICE CLIENT

  • PAIEMENT SÉCURISÉ

Newsletter

Ne manquez aucun bon plan ! Avec notre newsletter hebdomadaire

Les informations recueillies ci-dessus sont destinées à Ticketac afin de vous adresser notre newsletter. Vous pouvez à tout moment modifier vos préférences et vous opposer à recevoir des offres par courrier électronique en utilisant le lien de désabonnement figurant dans chaque message provenant de notre société, demander à accéder, à faire rectifier ou à faire supprimer, les informations vous concernant traitées par notre société. Pour exercer vos droits auprès de notre société, écrivez à dpo@ticketac.com. Pour en savoir plus sur vos droits, consultez notre Politique de Confidentialité.

Chargement ...