Présentation

Thierry Malandain magnifie Beethoven dans une création qui associe la 6e Symphonie, la Cantate op. 112 et quelques motifs des Ruines d'Athènes. Un bel hommage.

Née d’une invitation de l’Opéra de Bonn, ville natale de Ludwig van Beethoven, à l’occasion du 250e anniversaire de sa naissance, La Pastorale est la troisième rencontre entre Thierry Malandain et le compositeur. Il lui avait déjà inspiré Les Créatures(sur Les Créatures de Prométhée) qui lui valut une nomination aux Benois de la danse de Moscou, et le solo Silhouette. Thierry Malandain, chorégraphe du mouvement à la fois classique et résolument novateur, est aussi en phase avec les idéaux humanistes portés par le musicien épris de liberté. La Pastoraleest, pour Thierry Malandain et ses vingt-deux danseurs, l’occasion rêvée de développer son écriture qui exalte la puissance du corps dansant, ses envolées sensuelles, ses étreintes fougueuses. Car si la musique de Beethoven est une œuvre purement abstraite, gageons que la danse terrienne et musicale de Malandain en fasse surgir de nouvelles étincelles. A.I.

Avis spectateurs

Rédiger Un Avis

5

Superbe Très bon

Super - 30/12/2019

ça peut également vous interesser

  • ASSURANCE REMBOURSEMENT

    ASSURANCE REMBOURSEMENT

  • PLACES SUR PLAN

    PLACES SUR PLAN

  • SERVICE CLIENT

    SERVICE CLIENT

  • PAIEMENT SÉCURISÉ

    PAIEMENT SÉCURISÉ


Chargement ...