Présentation

Le temps qui nous sépare de la foudre », est un appel à la joie !

Né d’un montage de Paroles, Spectacle, Choses et autres et Imaginaires de Jacques Prévert et de L’Africain de J-MG Le Clézio, ce spectacle pétillant nous entraîne dans l’histoire d’une jeune fille, ses souvenirs, ses doutes et ses confessions…

Le réalisme et le concret de J-MG Le Clézio viennent à la fois rompre et soutenir le burlesque, l’humour et la fantaisie de Prévert qui joue avec les mots, les attrape et s’en amuse, les associant, les opposant, les détournant et les faisant sonner les uns contre les autres.

Deux auteurs, deux styles et deux comédiennes sur scène pour « essayer d’être heureux, ne serait-ce que pour donner l’exemple » comme disait Jacques Prévert.

Les mots de Jacques Prévert et de J-MG Le Clézio pour célébrer la vie et l’amour !

NOTE DE MISE EN SCÈNE, Eglantine Perreau et Apolline Bercholz.

Notre attachement à la poésie de Prévert en est à l’origine : son style iconoclaste, joyeux et violent parfois, ses paroles, traversent le temps et les générations. Il écrit comme il parle et c’est pourquoi ses histoires sont si belles et vraies. Il nous tient à cœur d’aborder des sujets dont l’écho résonne en chacun de nous. Une fois assemblés, ces extraits de textes retracent une géographie intérieure. Notre choix s’est porté sur ces deux auteurs au style si différent.

Le découpage du texte a été réfléchi de façon à suivre l’histoire d’une jeune fille. Elle raconte ses aventures de vie, ses souvenirs.
Elle aborde le sujet de la famille, de l’abandon, son enfance, ses joies et ses détresses, avec des surgissements de pensés, des doutes et des confessions.
Toutes deux incarnons cette jeune fille. Par ce choix, transparait la complexité et les contradictions d’un être humain. Bien que complices, désaccords et conflits intérieurs surviennent. C’est une parole commune qui est entendue; à certains moments nos deux voix se rejoignent et ne font qu’une, pour ensuite se séparer.

La musique, à laquelle nous accordons une grande importance accompagne le texte. Aussi bien du Mozart et du Mendelssohn que du Gipsy Kings.
« La musique est la vapeur de l’art. Elle est à la poésie ce que la rêverie est à la pensée, ce que le fluide est au liquide, ce que l’océan des nuées est à l’océan des ondes. » Victor Hugo

LES AUTEURS, Jacques Prévert et J-MG Le Clézio.

Avis spectateurs

Aucun avis rédigé.
map-head

THÉÂTRE DE LA CONTRESCARPE

5 rue de Blainville
75005 Paris

Voir la salle
METRO : MONGE CARDINAL LEMOINE

ça peut également vous interesser

JEANNE D'ARC AU THEATRE DE LA CONTRESCARPE

THÉÂTRE DE LA CONTRESCARPE,
Paris

5.0

dès 14,55€

LES FOURBERIES DE SCAPIN

THÉÂTRE SAINT-GEORGES,
Paris

4.9

dès 16,50€

-29%

HUIS CLOS Au Laurette Théâtre Paris

LAURETTE THÉÂTRE,
Paris

4.7

dès 17,55€

BRITANNICUS

THÉÂTRE DE L'EPEE DE BOIS - CARTOUCHERIE,
Paris

dès 11,50€

  • ASSURANCE REMBOURSEMENT

    ASSURANCE REMBOURSEMENT

  • PLACES SUR PLAN

    PLACES SUR PLAN

  • SERVICE CLIENT

    SERVICE CLIENT

  • PAIEMENT SÉCURISÉ

    PAIEMENT SÉCURISÉ


Chargement ...