LA MEILLEURE PART DE L'HOMME

Ce spectacle n’est plus disponible

Restez informés sur les prochaines dates

Présentation

"Comment rester fidèle à ses idées, à ses amis, à ses amours ? Je ne suis pas la même aujourd’hui qu’hier. Je ne peux pas penser, aimer, vivre de la même façon tout au long de ma vie. Trahir ses amours, ses parents, ses idées. Ou se trahir soi-même. Ce spectacle raconte la difficulté de trahir et l’impossibilité de ne pas trahir. Val, Doumé, Willie et Leibo. Trois hommes et une femme, qui cherchent leur place, s’y accrochent, en changent, échangent. Quelle est la place qu’on me laisse et la place que je prends ? Par l’éducation, le genre, le milieu social, on est programmé… Les places se transmettent, de génération en génération. De père en fils. Quelles sont mes chances si on ne m’a rien transmis ? Quelle est ma marge de manoeuvre ? Ces quatre personnages et ceux qu’ils croisent, aiment et trahissent, dansent et travaillent, vivent et meurent à Paris, dans les années 80 et 90. Plus vraiment aujourd’hui et pas encore dans l’Histoire. Toute une époque sur le plateau : les nuits du Palace, le triomphe de Madonna, le rose fluo, la techno, l’élection de Mitterrand, la chute du mur de Berlin, les textes d’Hervé Guibert et l’arrivée du Sida. Je veux parler des ravages et des répercussions intimes de cette épidémie. Des malades et de ceux qui les accompagnent. Des politiques de santé et des combats qui ont été menés. De l’arrivée des trithérapies et de la séropositivité aujourd’hui. De ceux qui sont morts et de ceux qui sont vivants. Je veux faire exister sur le plateau l’histoire de ces quatre personnages et celle de ces vingt-cinq années. Les deux sont pour moi indissociables. Les époques qui se suivent et le temps qui passe seront ici bien plus qu’une toile de fond."

Avis spectateurs

Aucun avis rédigé.
Rédiger Un Avis

Avis presse

Adapté du roman de Tristan Garcia, le spectacle fait vivre vingt années de l’histoire du sida à travers quatre personnages emblématiques : une jeune journaliste, un intellectuel médiatique, un homosexuel, créateur d'une association de lutte contre la maladie, et un paumé transgenre. Le spectacle convoque musique et vidéo et capte bien l'évolution de l’air du temps durant cette période : la fête, l’explosion de la culture gay sur fond de vague rose mitterrandienne dans les années 80, le cortège des morts dans les années 90 jusqu’à la découverte de la trithérapie. Les trahisons politiques croisent les trahisons intimes et posent le problème de la fidélité. Des vignettes rectangulaires, découpées par la lumière dans l’espace, définissent astucieusement des lieux variés. Pauline Bureau signe un spectacle politique et festif, entre investigation et concert, constamment vivant et audacieux. <b>Sylviane Bernard-Gresh</b>

TELERAMA

Métro ligne 1 - Arrêt "Château de Vincennes", puis Bus 112 - Arrêt "Cartoucherie" Une navette gratuite allant de "Château de Vincennes" à "Cartoucherie" est mise à disposition des spectateurs les jours de représentation.
  • ASSURANCE REMBOURSEMENT

  • PLACES SUR PLAN

  • SERVICE CLIENT

  • PAIEMENT SÉCURISÉ

Newsletter

Ne manquez aucun bon plan ! Avec notre newsletter hebdomadaire

Les informations recueillies ci-dessus sont destinées à Ticketac afin de vous adresser notre newsletter. Vous pouvez à tout moment modifier vos préférences et vous opposer à recevoir des offres par courrier électronique en utilisant le lien de désabonnement figurant dans chaque message provenant de notre société, demander à accéder, à faire rectifier ou à faire supprimer, les informations vous concernant traitées par notre société. Pour exercer vos droits auprès de notre société, écrivez à dpo@ticketac.com. Pour en savoir plus sur vos droits, consultez notre Politique de Confidentialité.

Chargement ...