Présentation

Un homme erre dans les rues d’une grande ville. Pour vivre, il écrit parfois des articles qu’il vend à des journaux. Depuis quelque temps, il ne parvient plus à coucher une seule ligne sur le papier. Sans un sou, chassé de chez lui, il crève de faim. Pour échapper à la réalité sordide de son existence, il se réfugie dans ses pensées, tourneries en boucle sur l’existence, le langage, l’humanité, Dieu. Peuplant de fantasmes sa solitude farouche, il glisse dans une rêverie délirante où il apparaît insaisissable, énigmatique aux autres comme à lui-même. Dans cette adaptation du roman de Knut Hamsun, Prix Nobel de littérature en 1920, Xavier Gallais épouse au plus près les mouvements inconscients, les élans nerveux et les souffrances physiques du héros. La langue de l’écrivain norvégien, tour à tour lyrique, imprécatoire, clinique ou férocement drôle, est rendue ici dans toute sa modernité fascinante. Les reports ne sont pas autorisés pour ce spectacle

Avis spectateurs

Aucun avis rédigé.
Rédiger Un Avis

Avis presse

Xavier Gallais parlait depuis longtemps d'incarner un jour le personnage du narrateur dans La Faim, de l'écrivain suédois Knut Hamsun. Il a lui-même adapté le texte avec Florient Azoulay. Il le joue sous la direction d'Arthur Nauzyciel. Présenté avec modestie comme une simple lecture, ce spectacle est mis en scène avec soin. Devant le rideau de fer du grand théâtre de la Madeleine, entre un arbre de Noël et une machine à café, ce personnage vaincu et pourtant combattant est incarné par un interprète qui a le cœur et l'âme à vif. Xavier Gallais, creusé de l'intérieur et fort de toutes les interrogations du narrateur, émeut et subjugue. Un grand moment de théâtre pur. <b>Armelle Héliot</b>

FIGAROSCOPE

Variant les tempi, trouvant des silences et des rythmes inattendus, Xavier Gallais, formidable comédien très bien dirigé par Arthur Nauzyciel, apparaît dans ce spectacle-lecture tel un vagabond des villes, SDF d'aujourd'hui, tenaillé par la faim. Dans le roman de Knut Hamsum, le narrateur est un journaliste au chômage errant dans Christiana, l'actuelle Oslo. Il se laisse prendre dans la spirale mortifère et enivrante de l'anorexie. L'acteur, comme le narrateur, expérimente les limites de ce sombre vertige. D'abord en pleine lumière puis dans une nuit à peine éclairée, il fait alterner la rage, la souffrance, la jubilation, jusqu'à l'extase. Un solo intense et vibrant qui résonne comme l'appel du rêve et le désir d'un autre monde.

TELERAMA

map-head

THÉÂTRE DE LA MADELEINE

19 RUE DE SURENE
75008 Paris

Voir la salle
METRO : MADELEINE (lignes 8, 12, 14) / ARRÊT DE BUS : MADELEINE (lignes 24, 42, 52, 94) / Station de Vélib' à proximité / Station Autolib' à proximité / Parkings à proximité

ça peut également vous interesser

  • ASSURANCE REMBOURSEMENT

    ASSURANCE REMBOURSEMENT

  • PLACES SUR PLAN

    PLACES SUR PLAN

  • SERVICE CLIENT

    SERVICE CLIENT

  • PAIEMENT SÉCURISÉ

    PAIEMENT SÉCURISÉ


Chargement ...