• Assurance remboursement
  • Service client 01 57 08 71 80

Sponsorisé

À ne pas manquer

Sponsorisé

À l'affiche

Pierre Corneille


À l'affiche dans ces spectacles

2 résultats

  • LE CID Au Theatre Le Ranelagh

    Théâtre le Ranelagh - Paris

    Du 14/03/2020 au 11/04/2020

    LE CID Au Theatre Le Ranelagh

    A l'affiche du Théâtre le Ranelagh, un classique du répertoire français : Le Cid, de Corneille, par Jean-Philippe Daguerre. Chimène et Rodrigue s'aimen...

    NOUVEAU : CHOISISSEZ VOS PLACES SUR LE PLAN !

    À partir de 11,5€

    Jusqu'à
    -70%

  • LA QUERELLE DU CID A VILLEURBANNE

    Théâtre de l'Iris - Lyon

    Du 12/02/2020 au 22/02/2020

    LA QUERELLE DU CID A VILLEURBANNE

    Création 2020 de la Compagnie de l'Iris Coup de projecteur sur Chimène et Rodrigue, deux jeunes amoureux absolus et passionnés qui n’ont d’égaux que Rom...

    13€ au lieu de 17,50€

    Jusqu'à
    -26%

Biographie de Pierre Corneille

Pierre Corneille

Pierre Corneille

Profession : Auteur

La légende Pierre Corneille

Pierre Corneille voit le jour à Rouen dans une famille bourgeoise de magistrats, le 6 juin 1606. Après de brillantes études chez les jésuites, il mène une carrière d'avocat tout en écrivant des comédies puis des tragédies. Il se marie en 1640, et aura sept enfants. Rien ne semble donc destiner Corneille au théâtre, et pourtant, il en fera le but de sa vie ! Il travaillera pour la scène quarante-cinq ans durant, et écrira trente-trois pièces.

Corneille fait souvent figure de précurseur du théâtre classique français. Sa première comédie, Mélite, jouée à Paris en 1629, connaît un succès certain. Corneille a alors 23 ans. Jusqu'en 1644, il écrira huit comédies, réhabilitant ainsi le genre comique.
En 1637, avec la tragi-comédie Le Cid, Corneille connaîtra un véritable triomphe. Il affectionne le mélange des genres, et écrira huit pièces d'inspiration tragi-comique dont Andromède (1650), La Toison d'or (1660) et Psyché (1671). 
En 1640, Corneille crée Horace, une tragédie. Suivront dix-sept pièces de ce genre. Il est élu à l'Académie française en 1647.
Mais après les succès viennent les désillusions. À l'échec de Pertharite en 1651 suivra l'affront de Tite et Bérénice en 1670. En effet, cette dernière pièce sera moins appréciée que la Bérénice de Racine. Corneille écrira encore onze pièces avant de prendre sa retraite en 1674. Il meurt à Paris le 1er octobre 1684.
 

A joué dans ces spectacles

Photo

  •  
  •  
  •  

Les avis des spectateurs

Aucun commentaire n'a été déposé sur cette fiche. Soyez le premier!