Informations

Présentation

La pièce au 4 Molières, Adieu Monsieur Haffmann, revient sur scène au Théâtre Rive Gauche

Paris, 1942. Le port de l’étoile jaune pour les Juifs est décrété. Au bord de la faillite, Joseph Haffmann, bijoutier juif, propose à son employé, Pierre Vigneau, de lui confier sa bijouterie, s’il accepte de le cacher en attendant que la situation s’améliore. Pierre prendra-t-il le risque d’héberger clandestinement son “ancien” patron dans les murs de la boutique ? Et si oui, à quelle condition ?


Prix THÉÂTRE 2017
de la Fondation Barrière

 
4 MOLIÈRES 2018
-Meilleure pièce du Théâtre Privé
-Auteur francophone vivant : Jean-Philippe Daguerre
-Révélation féminine : Julie Cavanna
-Meilleur comédien dans un second rôle : Franck Desmedt

Note de l'auteur :
Je ne sais pas vraiment d’où m’est venu l’idée de cette pièce :
Sans doute de mes premiers souvenirs d’enfance avec “Bon Papa Alban” qui me promenait pendant des heures dans le cimetière de Montauban. On s’arrêtait devant chaque tombe, il me racontait la vie des morts… et j’adorais ça.
Sans doute de ce "voyage scolaire" à Auschwitz qui m’a éloigné de l’enfance tout en me rapprochant de l’horreur dont sont capables les Hommes.
Sans doute de tous ces amis touchés par la stérilité et qui cherchent par tous les moyens à avoir un bébé.
Sans doute pour chercher à écrire une pièce qui parle d’amour, de courage et de peur… et qui puisse (m’) aider à mieux comprendre le désordre des Hommes.

Ce spectacle n’est plus disponible

Restez informés sur les prochaines dates

Photos & Vidéos

Distribution (En alternance)

  • Jean-Philippe Daguerre : Auteur / Metteur en scène
  • Grégory Baquet : Comédien
  • Charles Lelaure : Comédien
  • Benjamin Breniere : Comédien
  • Marc Siemiatycki : Comédien
  • Julie Cavanna : Comédien
  • Anne Plantey : Comédien
  • Pauline Caupenne : Comédien
  • Franck Desmedt : Comédien
  • Jean-Philippe Daguerre : Comédien
  • Benjamin Egner : Comédien
  • Charlotte Matzneff : Comédien
  • Salomé Villiers : Comédien
  • Herrade von Meier : Comédien
  • Caroline Mexme : Chef décorateur
  • Hervé Haine : Compositeur
  • Aurélien Amsellem : Concepteur lumière
  • Virginie H : Costumier
  • Hervé Haine : Assistant Mise en scène

ADIEU MONSIEUR HAFFMANN - Avis des spectateurs (223)

Rédiger Un Avis

5

Superbe partition ! Des acteurs simples et plein de vie, avec de l’humour et des sentiments partagés. Un excellent moment !

Ninisa - 26/07/2022

5

Excellent

YLP - 11/07/2022

5

Excellente pièce ! Très belle interprétation! On sourit souvent malgré la situation dépeinte assez dramatique.

Cici - 30/05/2022

5

Excellentissime à voir absolument comédiens au top. Un grand bravo et un grand merci à toute la troupe

Kidibou - 28/05/2022

4

Excellente pièce, très bon acteur, une très belle soirée à deux !

Caro - 28/05/2022

VOIR TOUS LES AVIS DES SPECTATEURS

ADIEU MONSIEUR HAFFMANN - Avis presse

L’intelligence et l’émotion sont au rendez- vous. Une très grande réussite.

FIGAROSCOPE

Une pièce originale, percutante, qui mêle intelligemment une tragédie intime à la tension historique.

LE JOURNAL DU DIMANCHE

Un bijou.

L'OBS

Remarquable à tous points de vue.

LE PARISIEN

Des interprétations sublimes. Une très belle création.

LE POINT

Un spectacle rondement mené, tout en cultivant pudeur et délicatesse. Les acteurs sont tous épatants.

TELERAMA

Une belle pièce. Des interprètes magnifiques. Un coup de cœur.

LA PROVENCE

Ticketac en parle

Besoin de vous aérer l'esprit pendant les vacances de printemps ? Laissez-vous tenter par une pièce pleine d'émotion, Adieu Monsieur Haffmannau Petit Montparnasse. Nommée à six reprises à la prochaine cérémonie des Molières, cette petite pépite d'écriture, signée Jean-Philippe Daguerre, est une véritable merveille. Sur les planches, Grégori Basquet exulte...

Adieu Monsieur Haffmann, triomphe au Petit Montparnasse


1942, à Paris. Suite au sombre décret du 29 mai, signé par Carl Oberg, le chef supérieur de la SS en personne, Joseph Haffmann, propriétaire d'une bijouterie est tenu, comme tous les juifs de France, de porter l'étoile jaune. Après avoir réussi à faire passer toute sa famille en Suisse, il décide de rester dans sa boutique. Afin de pouvoir échapper aux rafles des nazis, il propose à son employé, Pierre Vigneau, de lui confier intégralement son commerce, si celui-ci accepte de le cacher - clandestinement - dans la cave du magasin...
Le pacte est scellé mais à une condition bien particulière : Monsieur Haffmann doit faire un enfant à la femme de Pierre (qui vient d'être diagnostiqué stérile par les médecins). Courage, peur, jalousie, fierté et orgueil s'entremêlent dans une valse de sentiments.

Prix Théâtre 2017 de la Fondation Barrière, cette pièce émotion, signée et mise en scène par Jean-Philippe Daguerre, offre à Grégori Baquet, un nouveau rôle (celui de Pierre) à la hauteur de son talent...
Molière de la révélation masculine, en 2014, pour Un obus dans le cœur et irrésistible, en 2016, dans Les Cavaliers (de Joseph Kessel, au Théâtre La Bruyère), il réalise ici une prestation remarquable, qui pourrait d'ailleurs être récompensée par un Molière, lors de la prochaine cérémonie, le 28 mai, à la Salle Pleyel. En effet, Adieu Monsieur Haffmann comptabilise pas moins de 6 nominations cette année, dans des catégories très convoitées comme le Molière du Théâtre privé, celui du meilleur comédien, du metteur en scène, du comédien dans un second rôle (pour Franck Desmedt) et de la révélation féminine (pour Julie Cavanna).

A ne pas manquer !
 

Le Lauréat, de Mike Nichols, également à l'affiche


Souvenez vous, en 1967, Dustin Hoffman crevait l'écran, pour la première fois, aux côtés de la sublime Anne Bancroft, dans Le Lauréat, de Mike Nichols... Cette saison, au Théâtre Montparnasse, Stéphane Cottin met en scène la version pour les planches du film culte.

Sur une adaptation de Terry Johnson (repensée en français par Christopher Thompson), retrouvez l'histoire d'amour sulfureuse entre Benjamin Braddock (incarné par l'excellent Arthur Fenwick), un jeune étudiant fraîchement diplômé et Mrs. Robinson, une amie de la famille de 20 ans son aînée (Anne Parillaud, sur scène)...

La pièce est également nommée - deux fois - aux prochains Molières, dans les catégories "comédienne dans un second rôle" et "révélation masculine". Un délice !
map-head

THÉÂTRE RIVE GAUCHE

6 RUE DE LA GAITE
75014 Paris

Voir la salle

Métro : Edgar Quinet (ligne 6) , Montparnasse (lignes 4, 6, 12, 13)

Bus : Maine Vaugirard (bus 89), Gare Montparnasse (bus : 91, 92, 96)

Transilien : Gare Montparnasse (ligne N)

Vélib' : 13 boulevard Edgar Quinet 

Parking : Montparnasse


Réservez votre parking sur Onepark

  • ASSURANCE REMBOURSEMENT

  • PLACES SUR PLAN

  • SERVICE CLIENT

  • PAIEMENT SÉCURISÉ

Newsletter

Ne manquez aucun bon plan ! Avec notre newsletter hebdomadaire

Les informations recueillies ci-dessus sont destinées à Ticketac afin de vous adresser notre newsletter. Vous pouvez à tout moment modifier vos préférences et vous opposer à recevoir des offres par courrier électronique en utilisant le lien de désabonnement figurant dans chaque message provenant de notre société, demander à accéder, à faire rectifier ou à faire supprimer, les informations vous concernant traitées par notre société. Pour exercer vos droits auprès de notre société, écrivez à dpo@ticketac.com. Pour en savoir plus sur vos droits, consultez notre Politique de Confidentialité.

Chargement ...