CAVEAU DE LA HUCHETTE : PROGRAMMATION D'AVRIL

Ce spectacle n’est plus disponible

Restez informés sur les prochaines dates

Présentation

Dimanche 1 avril : MEGASWING
Stéphane Roger et son Mégaswing Quartet vous proposent un répertoire swing entièrement dévoué à la danse. Tel est le mot d’ordre ! Qu’on se le dise !!!!!


Lundi 2 avril : JEAN PAUL AMOUROUX - BOOGIE WOOGIE MACHINE
Ce n'est pas par hasard si Memphis Slim surnommait Jean-Paul Amouroux “Boogie Woogie Slim" et si Milt Buckner l'appelait "Jean-Paul Boogie Woogie"... C'est le pianiste français N°1 du Boogie Woogie. Dès l’âge de 14 ans, il découvre les joies de la "basse ambulante" du boogie-woogie alors que ses parents le destinaient au violon. Pensionnaire dans une institution religieuse, il malmenait les harmoniums de l'établissement et jouait le Boogie Woogie à l'orgue de la chapelle... à la grande stupeur des religieuses !! 


Mardi 3 avril : TUESDAY SWING & BLUES 
Venez danser
Venez Jammer
1er Set : BIG DEZ REND HOMMAGE à BB KING


Mercredi 4 avril : MANDY GAINES - LA FABULEUSE CHANTEUSE AMERICAINE
avec NICOLA SABATO SWING BAND
La voix puissante de Mandy Gaines évoque à la fois la perfection technique d'une Sarah Vaughan et la sensibilité de Billie Holiday. Son style est proche de celui d'Ella Fitzgerald car, à l'instar de son aînée, elle a dans sa voix cette éternelle jeunesse qui la rend si unique. Mandy Gaines est l'une de ces très grandes chanteuses noires américaines qui éblouit par sa voix, sa tessiture, son swing, son scat, ses inflexions symphoniques et sa présence sur scène. Mandy est originaire de Cincinatti. Parcours classique (des chorales de gospel aux groupes de R’n’B puis au jazz), elle a fait ses débuts dans les années '80 dans le circuit américain, puis, pendant trois ans, en Extrême Orient. Elle se produit aujourd'hui dans le monde entier. Sa fibre soul et son feeling font chaque fois merveille, touchant droit au cœur non seulement les puristes mais encore le moindre profane dès lors conquis. Mandy Gaines, dont les performances sont unanimement reçues par les spécialistes comme étant « excitantes et pleines de fraîcheur », se décrit elle-même comme une « accompagnatrice vocale versatile », passant du rhythm n'blues à la pop music pour revenir au soul jazz avec désinvolture. Dans la foulée, son album « With a song in my heart » reste une petite merveille. Depuis 2010, Mandy se produit en France avec le trio du contrebassiste Nicola Sabato, musicien est leader d'un trio dans la parfaite ligné des trios d'Oscar Peterson, Monty Alexander ou de Ray Brown. La parfaite osmose entre les musiciens du trio et le swing infaillible de la chanteuse en fait un orchestre qui a chacune de ses prestations reçoit toujours un accueil jubilatoire du public.


Du jeudi 5 au samedi 7 avril : JEFF HOFFMAN JAZZ BLUES BAND
Hommage à Chuck Berry
Jumpin Jeff Hoffman est né à Chicago, avec la passion du blues ! Il a grandi à Los Angeles où il joua pour la première fois de la guitare à l'âge de dix ans. Plus tard, il aura le privilège d’être l’élève de géants comme Joe Pass ou John Scofield. Jeune, il voyage beaucoup. Il vit un temps à Rio de Janeiro et Sao Paolo où il maîtrise le Jazz brésilien. Il retourne ensuite aux Etats-Unis et passe plusieurs années à San Francisco ou il joue et enregistre avec des musiciens comme Dave Garibaldi (Tower of Power), Madaline Eastman, Marcos Silva (Flora Purim and Airto), Chalo Eduardo (Sergio Mendez), Claudia Gomez, Mike Spiro, et le directeur du festival de Big Bands de Monterey, Paul Contos. Il vit également quelques années à New York, jouant notamment au célèbre club des frères Brecker : Seventh Avenue South. Il part en Europe et se fixe à Paris en 1999. Il partage la scène avec Luther Allison, Lucky Peterson, Ron Baker, Sophia Nelson, Sylvia Howard, Stéphane Patry, Hervé Meschinet, Oscar Marchioni, Kicca and Intrigo, Larry Brown, Cris Cody, Ron Meza, Paddy Sherlock, et Big Dez, parmi d’autres. Il joue sur toutes les grandes scènes Jazz parisien et de festivals.


Dimanche 8 avril : MEGASWING
Stéphane Roger et son Mégaswing Quartet vous proposent un répertoire swing entièrement dévoué à la danse. Tel est le mot d’ordre ! Qu’on se le dise !!!!!


Lundi 9 avril : FABRICE EULRY ET LES ROLLING TWISTERS
Fabrice Eulry est né le 4 septembre 1962. Il passe son enfance en Tunisie, son adolescence près de Lyon, part à la Nouvelle-Orléans puis s'installe à Paris en 1990. C'est « un des musiciens les plus doués de sa génération ». Il excelle dans les styles les plus divers du plus rythmé au plus mélodique. « Mes influences sont multiples et diverses. Depuis mon plus jeune âge, j'écoute aussi bien le blues de Ray Charles que le Rock'n roll d'Elvis Presley ; la musique baroque, classique, et romantique Russe, Allemande ou Française, la musique de la Nouvelle-Orleans. Mon enfance a également baigné dans le son de la musique monodique classique orientale en Tunisie, mais aussi dans celui de l'accordéon et de la chanson française. Je m'intéresse à tout ce que j'entends, et ce qui est musique acoustique, rythmée, instrumentale, me fait spécialement vibrer. À partir de l'adolescence, vers 1977, j'ai découvert la diversité des Big Bands de Swing Américains et également du Rag-Time, dont l'oeuvre de Scott Joplin bien sûr, mais aussi celles de James Scott, Tom Turpin, Joseph Lamb, Zez Confrey, Billy Mayerl, qui sont un univers en soi à découvrir pour tout pianiste soliste. Le Boogie-Woogie devint également une de mes obsessions et cela n'a jamais changé. Commencer le métier de pianiste dès l'âge de 18 ans au début des années 80 me poussa dans toutes les directions : la nécessité créa plus d'ouverture encore. A vrai dire, je n'ai pas de pianiste préféré mais je puis en citer une dizaine dont l'influence est directement visible dans la forme de mon jeu : Georges Gershwin, Eroll Garner, Earl Hines, Pete Johnson, Jelly Roll Morton, Wilhem Kempf, Teddy Wilson, Ramsey Lewis, Ray Charles, Yves Nat... Mais la musique ne s'arrête pas à ceux dans qui l'on se reconnaît : Alfred Cortot ou Michel Camilo sont des musiciens que je n'écoute pas sans plaisir même s'ils sont à mille lieues de ce que j'ai envie de faire avec un piano. La musique ne s'arrête pas non plus au piano : le "non pianistique" occupe une majorité du temps important que je consacre à l'écoute de la musique.


Mardis 10 avril : TUESDAY SWING & BLUES 
Venez danser
Venez Jammer
1er Set : BIG DEZ REND HOMMAGE à ALBERT KING


Du mercredi 11 au vendredi 13 avril : SAZERAC SWINGERS
Live Jazz & Entertainment New Orleans Style
Le groupe allemand "Sazerac Swingers" s'est imposé rapidement comme un des meilleurs interprètes européens du Jazz de New Orleans, tel qu'il est joué aujourd'hui dans sa ville natale. "Live Jazz and Entertainment" traduit un mélange de Jazz Traditionnel, Swing, Calypso et Second Live Music présenté avec humour et dynamisme. Le groupe doit son nom au fameux cocktail néo-orléanais "Sazerac" inventé en 1804, et chaque concert finit en une fête mémorable.
On compte les Sazerac Swingers parmi les plus grosses attractions de la scène de jazz allemande actuelle. Là, le vrai son de New Orleans est au premier plan, et est transmis sans déformation." - Good Times, Décembre 2014.
I suggest everybody buy a Sazerac Swingers record, play it from the first song to the last song, dance, swing, laugh, cry, then y'all know what it is to feel good New Orleans music in your soul. – Glen David Andrews (two time Grammy Award Nominee).


Samedi 14 avril : BROTHER D. BLUES BAND
Le Blue Band est né de la rencontre de musiciens chevronnés de jazz et de jeunes musiciens passionnés par le blues. Il serait donc plutôt à classer dans le genre des "Jump Bands" qui furent si populaires dans les années 45-55. La plupart des membres de l'orchestre ont une solide expérience du jazz puisqu'ils ont joué avec des musiciens aussi divers qu'Albert Nicholas, Freddy Moore, Willie Humpfrey, Willie Dixon, Barney Bigard, Dave Bartholomew, et bien d'autres.


Dimanche 15 avril : MEGASWING
Stéphane Roger et son Mégaswing Quartet vous proposent un répertoire swing entièrement dévoué à la danse. Tel est le mot d’ordre ! Qu’on se le dise !!!!!


Lundi 16 avril : JEAN PAUL AMOUROUX - BOOGIE WOOGIE MACHINE
Ce n'est pas par hasard si Memphis Slim surnommait Jean-Paul Amouroux “Boogie Woogie Slim" et si Milt Buckner l'appelait "Jean-Paul Boogie Woogie"... C'est le pianiste français N°1 du Boogie Woogie. Dès l’âge de 14 ans, il découvre les joies de la "basse ambulante" du boogie-woogie alors que ses parents le destinaient au violon. Pensionnaire dans une institution religieuse, il malmenait les harmoniums de l'établissement et jouait le Boogie Woogie à l'orgue de la chapelle... à la grande stupeur des religieuses !! 


Mardi 17 avril : TUESDAY SWING & BLUES 
Venez danser
Venez Jammer
1er Set : BIG DEZ REND HOMMAGE à FREDDY KING


Mercredi 18 avril : MANDY GAINES - LA FABULEUSE CHANTEUSE AMERICAINE
avec NICOLA SABATO SWING BAND
La voix puissante de Mandy Gaines évoque à la fois la perfection technique d'une Sarah Vaughan et la sensibilité de Billie Holiday. Son style est proche de celui d'Ella Fitzgerald car, à l'instar de son aînée, elle a dans sa voix cette éternelle jeunesse qui la rend si unique. Mandy Gaines est l'une de ces très grandes chanteuses noires américaines qui éblouit par sa voix, sa tessiture, son swing, son scat, ses inflexions symphoniques et sa présence sur scène. Mandy est originaire de Cincinatti. Parcours classique (des chorales de gospel aux groupes de R'n B puis au jazz), elle a fait ses débuts dans les années '80 dans le circuit américain, puis, pendant trois ans, en Extrême Orient. Elle se produit aujourd'hui dans le monde entier. Sa fibre soul et son feeling font chaque fois merveille, touchant droit au cœur non seulement les puristes mais encore le moindre profane dès lors conquis. Mandy Gaines, dont les performances sont unanimement reçues par les spécialistes comme étant « excitantes et pleines de fraîcheur », se décrit elle-même comme une « accompagnatrice vocale versatile », passant du rhythm n'blues à la pop music pour revenir au soul jazz avec désinvolture. Dans la foulée, son album « With a song in my heart » reste une petite merveille. Depuis 2010, Mandy se produit en France avec le trio du contrebassiste Nicola Sabato, musicien est leader d'un trio dans la parfaite ligné des trios d'Oscar Peterson, Monty Alexander ou de Ray Brown. La parfaite osmose entre les musiciens du trio et le swing infaillible de la chanteuse en fait un orchestre qui a chacune de ses prestations reçoit toujours un accueil jubilatoire du public.


Jeudi 19 avril : WENDEE LEE TAYLOR - ORGANIK JAZZ BAND
Après 15 ans au Lido de Paris, Wendy Lee Taylor invite Philippe Petit (Orgue Hammond), “Jumpin’ Jeff Hoffman (Guitare) et Didier Dorise (Batterie), pour une soirée pleine d’énergie et de swing.... 
Ambiance assurée !!!


Du vendredi 20 au dimanche 22 avril : ELLEN BIRATH & THE SHADOW CATS
Comment réussir l'improbable réunion d'un bassiste californien des années 70, d'un guitariste de jazz manouche reconverti à l'électricité, d'un batteur de reggae élevé au grain, et d'un saxophoniste érudit et parisien ? La bonne volonté n'y suffisant pas, un petit (1,62m) miracle s'imposait. Jeune suédoise auteure et chanteuse à la voix caractéristique, Ellen Birath réunit cette clique hétéroclite en 2013. On y trouvera les influences de chacun et leur goût commun pour les musiques à danser : rythm'n'blues, soul, swing, ska, New-Orleans. N'y touchons plus... Ça a l'air de marcher ! 


Lundi 23 avril : JEAN PAUL AMOUROUX - BOOGIE WOOGIE MACHINE
Ce n'est pas par hasard si Memphis Slim surnommait Jean-Paul Amouroux “Boogie Woogie Slim" et si Milt Buckner l'appelait "Jean-Paul Boogie Woogie"... C'est le pianiste français N°1 du Boogie Woogie. Dès l’âge de 14 ans, il découvre les joies de la "basse ambulante" du boogie-woogie alors que ses parents le destinaient au violon. Pensionnaire dans une institution religieuse, il malmenait les harmoniums de l'établissement et jouait le Boogie Woogie à l'orgue de la chapelle... à la grande stupeur des religieuses !! 


Mardi 24 avril : TUESDAY SWING & BLUES 
Venez danser
Venez Jammer
1er Set : BIG DEZ REND HOMMAGE à ALBERT COLLINS


Mercredi 25 avril : FIVE O’CLOCK
Un orchestre remarquable dirigé par Jacques Benhamou, et dont les membres sont notaire, chef d’entreprise, ingénieur, professeur, étudiant. LE FIVE O’ CLOCK est un orchestre de jazz s'inspirant et interprétant les thèmes de la grande époque du jazz de Louis Armstrong, Sydney Bechet, King Oliver, Fats Waller, et plus près de notre époque des pièces du répertoire de Duke Ellington et Count Basie, et Benny Goodmann, Glenn Miller


Du jeudi 26 au samedi 28 avril : SWINGIN BAYONNE + ONE
avec le 26 : CHRISTOPHE DAVOT
27 et 28: GERARD SIFFERT
La seule ambition de cette formation est d'essayer de communiquer, sans se prendre au sérieux, le plaisir de jouer la musique qu'ils aiment.


Dimanche 29 et lundi 30 avril : ERIC LUTER ZE FRENCH PROJECT
Swing et chansons z’en francais. Eric Luter ses complices vous proposent leur nouveau projet : des paroles françaises sur les standards du jazz. Au programme Trenet, Salvador, Vian, Nougaro, Mimi Perrin mais aussi des textes originaux. Une soirée idéale pour ceux qui ne possèdent pas parfaitement la langue de Shakespeare. Avec Eric Luter trompette et chant, Olivier Lancelot piano et chant, Cyril Guyot saxo et chant, Stephane Nosserau batterie et chant et Jean Pierre Rebillard contrebasse et pas de chant (pour l’instant !) Et ils vous présenteront ce soir-là leur cd qui vient de sortir. Ouverture à 21h00 et début des concerts à 21h30

Avis spectateurs

Aucun avis rédigé.
Rédiger Un Avis
map-head

CAVEAU DE LA HUCHETTE

5, rue de la Huchette
75005 Paris

Voir la salle

ça peut également vous interesser

  • ASSURANCE REMBOURSEMENT

    ASSURANCE REMBOURSEMENT

  • PLACES SUR PLAN

    PLACES SUR PLAN

  • SERVICE CLIENT

    SERVICE CLIENT

  • PAIEMENT SÉCURISÉ

    PAIEMENT SÉCURISÉ


Chargement ...