Ce spectacle n’est plus disponible

Restez informés sur les prochaines dates

Présentation

Cette histoire privée est celle de l’humanité.
Emmanuelle Béart est cette femme qui va droit au but. Elle veut un enfant. Autour d’elle, deux hommes, paumés. Nordey met en scène les troubles tangibles d’individus fissurés qui cherchent réparation.
 
Elle sait ce qu’elle veut, elle n’est la victime de personne. Elle va droit au but. Elle a quarante ans, elle veut un enfant. Elle travaille. Très affairée, elle sait où elle va. Autour d’elle, deux hommes, plus ou moins paumés. L’Un dit à l’Autre : « Nous sommes interchangeables. » Elle dira d’eux qu’ils sont « des chiens ». Elle est à la fois Célimène et Arsinoé du Misanthrope, Nora la révoltée de Maison de poupée d’Ibsen. Mais Elle est une femme libre. Et si « le couple égale un mort », Elle veut que naisse, de la mort, un enfant. Erich von Stroheim n’a pas grand-chose à faire dans tout ça, il rôde en fantôme du monde extérieur.
Stanislas Nordey, fidèle au Rond-Point, a mis en scène et interprété My Secret Garden de Falk Richter et joué Clôture de l’amour, mis en scène par Pascal Rambert. De Christophe Pellet, il a interprété et dirigé en 2011 La Conférence, vision à l’acide de l’institution théâtrale et culturelle française. Auteur, réalisateur, Christophe Pellet a signé Loin de Corpus Christi ; En délicatesse ; De passage, endormi ; Seul le feu ; Soixante-trois regards… Expérience scénique dangereuse, Erich von Stroheim s’inscrit dans leur parcours comme une nouvelle prise de risque. Trois voix, sans former un triangle amoureux, dessinent les traits d’une humanité décentrée. Troubles tangibles d’individus fissurés, qui cherchent réparation. Pierre Notte

Erich von Stroheim, une histoire qui veut aller droit au but

Dans Erich von Stroheim, Emmanuelle Béart incarne une femme prête à tout pour atteindre un objectif : celui d'avoir un enfant. Après une tournée nationale pour la pièce Répétition en 2015, la comédienne revient plus en forme que jamais dans cette comédie humaniste et romanesque. Celle qui a déjà remporté un César de la meilleure actrice et le prix Stanislavski pour l'ensemble de sa carrière par le passé nous étonne une nouvelle fois par sa fougue et sa volonté. Autour d'Emmanuelle Béart, on retrouve deux hommes perdus et un peu amoureux. L'un des deux n'est autre que Thomas Gonzalez, un comédien qu'on avait pu voir dans Accattone. À ses côtés, c'est Laurent Sauvage qui interprète le deuxième larron désabusé. On peut d'ailleurs le retrouver également dans Ne me touchez pas, une pièce librement inspirée des Liaisons dangereuses. Autour d’eux rôde la présence d'Erich von Stroheim, un enfant fantomatique mettant en exergue les péripéties et les affres de ces trois personnages. Reports et annulations impossibles pour ce spectacle

Photos & Vidéos

Distribution ERICH VON STROHEIM AVEC EMMANUELLE BEART

ERICH VON STROHEIM AVEC EMMANUELLE BEART - Avis des spectateurs (5)

Rédiger Un Avis

1

Très déçue Le texte m'est apparu comme une salve de poncifs, sentencieux, éculés, inutiles. La direction d'acteurs les pousse à un jeu distancié, glacial, monocorde, très ennuyeux. A aucun moment je ne me suis sentie touchée, ni même concernée, par la vie des ces trois êtres abstraits...

Paloma - 20/05/2017

1

Impossible de se faire embarquer par l'histoire Décevant autant sur le jeu , la mise en scène , l'histoire . Passez votre chemin.

Nane - 16/05/2017

1

Enorme déception ! Ambiance glacée pour 3 acteurs qui déclament à tour de rôle des textes "intellectuels". Un ennui sans fin.

loup123 - 08/05/2017

1

zzzzz Insoupçonnable déception, sommeil nécessaire, sexe insuffisamment imposant. C'est le triangle des bermudas, une pièce à la Judas.

Jartémis - 05/05/2017

1

Laborieux Pièce gore laborieuse au texte pauvre .Un acteur entièrement nu,pourquoi.Cela ne réhausse en rien la platitude de l ensemble .Beaucoup de gens quittent la salle avant la fin.Pour etre rester jusqu au bout je suis navré de leur dire qu ils n ont rien perdu.

viasozoir - 04/05/2017

VOIR TOUS LES AVIS DES SPECTATEURS

Ticketac en parle

Sortez les agendas, le Théâtre du Rond-Point vous propose une programmation lumineuse ! Sur une mise en scène de Stanislas Nordey, découvrez Erich Von Stroheim, une pièce atypique signée Christophe Pellet dans laquelle Emmanuelle Béart incarne une femme active, puissante dans une humanité décentrée...

Emmanuelle Béart dans Erich Von Stroheim



Si le titre évoque clairement Erich Von Stroheim, l'une des légendes du cinéma muet (réalisateur des cultissimes Queen KellyLes Rapaces...) et acteur de talent (on se souvient notamment de son rôle d'officier allemand dans La Grande Illusion, de Jean Renoir), la pièce proposée au Théâtre du Rond Point, n'est pourtant pas une biographie... Christophe Pellet et Stanislas Nordey, habitués des lieux pour y avoir déjà monté une délirante Conférence, en 2011 (le texte a même reçu le Grand prix de littérature dramatique), ont créé ici un triangle amoureux intense autour d'une femme libre, déterminée, inébranlable, qui mène deux relations amoureuses en parallèle... Il se trouve que ses deux amants, un peu paumés, sont en réalité un couple.
Alors qu'elle n'a plus rien à prouver, sur scène, Emmanuelle Béart, sublime, prend des risques, ose, innove. Elle qui a travaillé avec les plus grands, de Claude Berri (Manon des Sources) à Jacques Rivette (La Belle Noiseuse avec Michel Piccoli) en passant par Claude Sautet (Un cœur en hiver) et qui a foulé les planches des plus grands théâtres parisiens (au Théâtre Édouard VII dans La répétition ou l'amour, au Théâtre de la Porte Saint-Martin dans Le Misanthrope de Molière) se lance une nouvelle fois dans un théâtre caustique, critique, humain, un triangle amoureux atypique, hors norme. A voir !

Honneur à notre élue, également à l’affiche du Théâtre du Rond-Point


Le Théâtre du Rond-Point présente aussi une pièce de Marie N'Diaye, mise en scène par Frédéric Bélier-Garcia, Honneur à Notre Élue, qui raconte les luttes politiques acharnées entre une maire et son opposant. Sur scène, on retrouve avec plaisir la géniale Isabelle Carré, César de la meilleure actrice en 2003 pour le film Se souvenir des belles choses et Patrick Chesnais, récemment à l'affiche de L'Invité, de David Pharao, au Théâtre Montparnasse et d'Une famille modèle, aux côtés d'Evelyne Buyle.

>> Réservez vos places sur Ticketac.com
map-head

THÉÂTRE DU ROND POINT

2 BIS AVENUE FRANKLIN D ROOSEVELT
75008 Paris

Voir la salle
METRO : FRANKLIN D ROOSEVELT (ligne 9) - CHAMPS ELYSEES-CLEMENCEAU (lignes 1 et 13) / ARRET DE BUS : ROND POINT DES CHAMPS ELYSEES (Bus 28, 42, 83 et 93) / Vélib' à proximité / Autolib' à proximité / Parking(s) à proximité

Réservez votre parking sur Onepark

  • ASSURANCE REMBOURSEMENT

  • PLACES SUR PLAN

  • SERVICE CLIENT

  • PAIEMENT SÉCURISÉ

Newsletter

Ne manquez aucun bon plan ! Avec notre newsletter hebdomadaire

Les informations recueillies ci-dessus sont destinées à Ticketac afin de vous adresser notre newsletter. Vous pouvez à tout moment modifier vos préférences et vous opposer à recevoir des offres par courrier électronique en utilisant le lien de désabonnement figurant dans chaque message provenant de notre société, demander à accéder, à faire rectifier ou à faire supprimer, les informations vous concernant traitées par notre société. Pour exercer vos droits auprès de notre société, écrivez à dpo@ticketac.com. Pour en savoir plus sur vos droits, consultez notre Politique de Confidentialité.

Chargement ...