• Garantie annulation
  • Service client non surtaxé
  • Paiement sécurisé
Donner mon avis sur un spectacle

Ticketac, la billetterie théâtre, spectacles et one-man-shows à prix réduit.Depuis 10 ans, Ticketac a fait économiser en moyenne 10€ par billet à ses clients.De grandes émotions, des petits prix !Réservez l’esprit tranquille, vous pouvez reporter et annuler vos places !

Sponsorisé

En ce moment

Sponsorisé

À l'affiche

Théâtre et salles

Théâtre Tristan Bernard

64 Rue Du Rocher
75008 Paris

Metro : St Lazare - Villiers
398 sièges

Plan d'accès à la salle

Afficher les salles à proximité

Histoire

Le Théâtre Tristan Bernard, construit en 1911 par la fondation Léopold Bellan, est situé à Paris dans le 8e arrondissement. Ce théâtre, proche des Batignolles et de la place de Clichy, porte le nom du célèbre auteur dramatique Tristan Bernard qui y fut directeur durant les années 1930. L'auteur en profite pour créer de nombreuses comédies jonglant entre l'humour et les critiques sociales. Il est aujourd'hui dirigé par Edy Saiovici. De nombreuses comédies, one man show et de stand up y sont à l'affiche.

Théâtre Tristan-Bernard : une petite salle sans prétention

Le Théâtre Tristan-Bernard est un théâtre parisien privé. Dès 1911, le théâtre accueillait des spectacles éducatifs et des réunions pour une institution de jeunes filles. En 1919, la salle ouvre au grand public sous le nom de Théâtre Albert Ier, en l’honneur du roi des Belges. Ce n’est qu’en 1930, que Tristan Bernard prend la direction de la salle en la rebaptisant Théâtre Tristan-Bernard. Durant toute une saison, cet auteur y présente ses comédies, puis quitte le théâtre en emportant avec lui son nom puisque le théâtre reprend l’appellation de Théâtre Albert Ier. En 1936, en rentrant des États-Unis, le comédien Charles de Rochefort prend la direction du théâtre et le renomme Théâtre Charles-de-Rochefort. L’homme, sous le pseudonyme Chas D. Strongstone, y joue Allo, police secours, une pièce policière qu’il a écrite lui-même. Grâce au succès de sa première pièce, Charles de Rochefort présente, par la suite, plusieurs de ses pièces policières et à suspens. À cette même époque, le concours des Jeunes Compagnies de théâtre est organisé chaque année au mois de mai dans la salle. En 1973, Dominique Nohain (fils de l’animateur Jean Nohain) rachète le théâtre et lui redonne le nom de Théâtre Tristan-Bernard.

Actuellement à l'affiche dans cette salle

Ces spectacles ont été joués dans cette salle

Photo

Bandes annonces

Les avis des spectateurs

Aucun commentaire n'a été déposé sur cette fiche. Soyez le premier!

En savoir plus